Viens me chercher...

oriana

Je reviens écrire un peu...

N'avez-vous jamais eu envie que quelqu'un vous espionne secrètement?

Sache vos secrets mais qu'il reste quand bien même?

Il y a un arbre en face de ma fenêtre, au loin. Sur mon lit je m'imagine un visage qui aurait vu toutes ces fois tous mes états d'âme...

Je me sens seule.

Car si on peut partager les moments des autres, pas un ne ressent, ne voit ou réagit comme moi.

J'ai envie qu'une personne, peut-importe son sexe, me dise :

"Allez, va-y, prends juste ce que tu es et part avec moi."

Même pas besoin de sac à dos, rien.

J'ai envie d'être porté sur son dos et qu'il m'emmène courir, loin de toute cette humanité aux besoins terrifiants.. J'ai juste besoin de me sentir moins seule. Tu comprends?

Être juste remplie d'un rire, d'un sourire et pas des yeux fatigués de ce qu'ils doivent voir.

Parfois on ne voit pas ceux qui tiennent à nous. Alors je vois le vide.

Parfois je me demande si ce serait égoïste de mourir pour échapper aux douleurs de la vieillesse et je me rappelle que forcément au moins une personne est retenue prisonnière et ne peut pas mourir. Alors je me dis que je dois vivre comme un oiseau.

Je me sens comme un oiseau chanteur dans cette grande forêt peuplée où chacun décide. Alors je chante continuellement avec ceux qui souffrent, et je ne peux m'arrêter de vibrer avec ce qui m'entoure.

Oui, ce serait égoïste car je ne pense qu'à moi et je n'arrive pas à être avec les gens heureux tout le temps.

Mais dans cette forêt, il faut bien reconnaître son camp. J'ai beaucoup de chance, mais je n'arrive pas à me bander les yeux sur tout le mal qu'on se fait.

Que ce soit pour des forces inventées qu'on appelle des Dieux qu'on suit depuis des générations car justement ça fait des générations et pour être moins seuls ou alors une famille, je trouve que je devrais rendre hommage aux gens morts partout et qui ont pleurés parfois pour ces Dieux pour être moins seuls...

Emmène-moi loin, dans une forêt qui respire la vie, mais la vie inconnue, celle où on aurait besoin que de respirer, d'être emmené et de réagir à ses propres besoins.

Les lois c'est rien que des barrières. Des enclos. Et ne pas être comme eux je trouve que c'est un privilège d'être différent. Je suis unique. Je suis un animal qui m'est propre et ainsi je ne veux produire qu'un chemin nouveau et pas marcher sur d'autres traces.

Je veux être égoïste et être heureuse moi aussi.

Vous, tous, qui que ce soit, prenez soin de vous-même.

  • Courage, oriana... Ne te sens pas seule, tu es une personne qui sait comment être entourée et avec un très gros coeur. Ainsi qu'une tête remplie de douces pensées. Il n'y a que très peu à faire pour trouver le bonheur et être égoïste en fait partie. Tu seras très heureuse dans le futur, tu sais... Je ne t'oublie pas et j'espère que toi aussi, -m.

    · Ago almost 4 years ·
    Crxwr5cwaaelrel.jpg large

    elixir

    • Courage à toi... Je ne me sens pas seule, c'était un de mes moments tu sais. Merci. Je serais heureuse comme toi. :) Je ne t'oublie pas. -o.

      · Ago almost 4 years ·
       fa4b4505d65e21f847b1c2b8097e24b0da43df96d1a52c2083 pimgpsh fullsize distr

      oriana

  • Oui ! Moi aussi je suis souvent perdue dans mes pensées, et ce n'est pas un défaut d'avoir trop d'imagination, mais plutôt un talent que de s'écouter. Ahah, je vois, j'aime aussi m'envoler! :) Moi non plus je ne pourrais quitter cette fantastique nature qui nous donne tant mais reprend parfois. J'aimerai reposer au même endroit, au doux son d'une rivière. Bonne année Martine !

    · Ago almost 4 years ·
     fa4b4505d65e21f847b1c2b8097e24b0da43df96d1a52c2083 pimgpsh fullsize distr

    oriana

  • Chaque être est unique ! Je peux vous rejoindre dans vos rêveries parce que voyez-vous je suis souvent dans la lune. Toute petite on me le disait souvent. Je me construis des univers où je suis seule, mais sans toutefois quitter le sol où je demeure car il y a toujours quelques personnes qui tiennent à moi. Mais j'aime briser les chaînes invisibles et m'envoler avec qui j'ai envie ...
    Je ne pourrais quitter ce ciel bleu ou même d'orage au-dessus de ma tête, cette nature qui m'apaise, me console. J'aimerais reposer dans une forêt au pied d'un arbre centenaire. Bonne année Oriana !

    · Ago almost 4 years ·
    Louve blanche

    Louve

Report this text