Vive l'amitié !

melie-melodie


D'abord, le grand nettoyage:

- Jeter, dans la poubelle des objets non recyclables, l'adultère du bientôt ex-mari.

- Rapporter à la pharmacie, pour le Cyclamed, les anxiolytiques devenus inutiles.

- Prendre une douche, se rapproprier son corps, l'aimer, le parfumer, le vêtir joliment, délaisser les riches bijoux menteurs pour arborer des pendeloques aux jolies couleurs, se sentir légère et sortir.

Ainsi soliloquait Sylvie avant de rejoindre, sur un banc du jardin public, ses trois amies et l'innocence de leurs jeunes années, quand elles fréquentaient l'école privée Sainte Anne et l'ouvroir du jeudi et qu'elles suçaient en catimini berlingots et autres confiseries.

Marie était toujours célibataire, Catherine était veuve et Anaïs divorcée.

De contrepèteries en rigoles de rires ou de larmes, elles allaient papoter des petites choses du quotidien mais aussi, parfois, partager leurs peines et leurs joies, s'épancher sans insister sur les coups de boutoir de la vie.

Ce soir-là, en revenant chez elles, toutes les quatre se sentirent allègres.

Et prêtes à partir vers de nouvelles amours...

*

Mélie M.

Report this text