We are monsters - Chapitre 10

Alicia Lo

Je reste là, à observer la scène qui se déroule sous mes yeux, caché derrière le rideau de ma chambre. Ici, leur conversation m'est inaudible mais je peux deviner de quoi ils parlent. Mes yeux sont rivés sur elle. Cette femme que je déteste tant. Je suis tellement concentré sur elle que je n'entends pas tout de suite mon téléphone qui n'arrête pas de sonner.

Au bout d'un moment, je décide de prendre connaissance ce qu'il se passe. Je reçois pleins de notifications sur facebook. Ça me surprend, je suis invité à une soirée ainsi que la moitié de ma classe. Tout le monde semble s'enthousiasmer alors je suis le mouvement. Je suis sur le point d'accepter l'invitation lorsque mon attention est attiré par le nom de l'organisateur.

Théo organise une soirée demain soir.

***

Brigitte me saute dessus à la pause de la matinée.

"Alors hier?" Me demande-t-elle avec énormément de curiosité.

J'hésite encore mais elle intervient rapidement.

"La vérité." Insiste-t-elle.

Brigitte semble être une personne de confiance et je la trouve hyper sympathique. Je craque devant ses grands yeux bleus magnifiques qui ne me quittent pas.

"Théo m'a embrassé." Ai-je cédé.

Un immense sourire se dessine sur ses lèvres.

"C'est super !" S'exclame-t-elle.

Je grimace sans répondre.

"Mélanie, ne me mens pas. Franchement, il te plaît et ça se voit. Tu n'as personne dans ta vie. Pourquoi tu ne te laisses pas tenter? Lâche-toi un peu !" Me dit-elle avec beaucoup de bienveillance.

Un sourire se dessine sur mes lèvres et mon regard se tourne vers Théo qui n'est pas si loin. C'est vrai, il me plaît mais je ne veux pas de ça.

"Je ne cherche personne. Je n'ai pas envie d'avoir une histoire maintenant." Me suis-je tout de suite défendue.

Elle s'approche un peu plus de moi avant de me chuchoter avec malice.

"On est au 21ème siècle, tu n'es pas obligée de t'engager. Prends tout ce que tu peux prendre." Me conseille-t-elle avec un clin d'œil.

Ma bouche s'entrouvre quand je comprends ce qu'elle insinue. C'est vrai que ça semble être une solution avantageuse mais je ne pense pas être ce genre de personne.

"Tu veux qu'on ramène quoi ce soir?" Me demande Nicolas à Théo.

Lui et Corentin parlent tellement fort que toute la classe porte attention à leur conversation.

Mon regard se pose sur Théo. Je n'ai pas encore répondu à son invitation.

"En fait, il manque bien quelque chose." Dit-il en me lançant un regard.

***

À la pause de midi, Corentin, comme à son habitude, monopolise l'attention de toute notre table. De nature discrète, je discute tranquillement de mon côté avec Léa quand je me retrouve soudain au centre de l'attention malgré moi.

"D'ailleurs, t'es obligée de venir Mélanie !"

Je m'étrangle avec une nouille.

"Heu... Je suis en retard dans mes révisions." Ai-je commencé à me défendre.

En réalité, je n'ai absolument pas envie d'aller à cette soirée. J'ai décidé d'éviter tout contact avec Théo parce que j'ai peur de craquer s'il s'approche encore trop près de moi. Il me plaît vraiment mais je ne suis absolument pas prête pour ce genre d'histoire et j'ai abandonné l'idée de faire de lui mon sexfriend. C'est n'est tout simplement pas mon genre.

***

On m'a harcelé tout l'après-midi pour que je vienne à cette fichue soirée mais j'ai tenue bon et je n'ai pas cédé.

Lorsque nous sortons du lycée, je m'apprête à quitter le groupe quand je reconnais soudain une silhouette.

Ma mère se tient devant le lycée et elle me chercher du regard dans la foule d'étudiants. Mes poings se serrent. Je me pince les lèvres et mon cerveau tourne à toute vitesse. Il est hors de question que je lui adresse la parole.

Je décide donc de rester, à contre cœur, avec mes camarades de classe pour l'éviter.

Report this text