118-FUTUR

anri-doce

Ce soir, il avait enfin obtenu le numéro de téléphone qui parait-il permettait d’avoir des nouvelles du futur. La main hésitante, Paul composa le 118-alpha18.

- Bonjour, je souhaiterais parler à quelqu’un dans le futur.

- Ne quittez pas, lui répondit une voix métallique, je vous passe Petrus-423703-TIP, je vous passe.

- Ou:i /allov, manom is Petrus in Temporis Image Programm et io ..

- Attendez, attendez, ne me parlez pas en novo-shaga, je suis dans le passé, parlez moi s’il vous plait en ancien français 2012.

- Ou:i excccussez mo:i, je vous parle depuis l’année 3004, que voulez vous savoir ?

- Je ne sais pas, je suis curieux du futur, en quoi consiste votre travail par exemple ?

- Je suis en charge de la 423.703 ème seconde de l’année et dans le cadre du programme d’exploitation des cerveaux, je recueille toutes les impulsions électriques émises par les humains.

-  Ah bon, et pour quoi faire ?

- Le cerveau est la matière première de notre civilisation, un gisement inépuisable que nous exploitons pour en tirer de nouvelles idées, élaborer de nouveaux concepts, définir de nouvelles pistes de recherche, …

- Et c’est vous seul qui faites cela ?

- Non, mon rôle se limite à la 423.703 ème seconde de l'année, j’alimente les cerveaux en images pendant la 423.703 ème seconde, et j’analyse les impulsions, les rêves, les images qui en résultent.

- Et les autres secondes et minutes de l’année ?

- Nous sommes plusieurs millions à analyser les images, mais sinon presque tout le monde sur Terre participe au programme par l’intermédiaire de son casquimage.

- C’est incroyable, vous avez en quelque sorte industrialisé le cerveau humain !

- Grace à ce programme nous avons par exemple résolu la conjecture de Hodge en explorant les rêves de nos mathématiciens.

- ah oui ?… s’étonna Paul qui ne connaissait pas cette fameuse conjecture …

- ... mais je peux vous citer d’autres applications : nous avons établi une forme de communication avec les animaux, nous savons voyager par l’intermédiaire de nos hologrammes, ou peindre les nuages selon nos humeurs,…

- Et vous avez découvert comment voyager dans le temps ?

- mais ou:i, mon cherr Paul, d’ailleur:s vous êtes déjà dans le futurr…

Paul se retourna, regarda autour de lui, oui la couleur des murs avait changé, en fait pas seulement la couleur!, c’était comme une matière visqueuse, une matière tridimendimensionelle qui changeait en fonction des images diffusées.

- Que se passe-t-il ? hurla-t-il dans son casquimage qu’il essayait désespérément d’arracher.

- Tranquillisez-vous Paul, en nous appelant vous avez fait un saut quantique qui vous a propulsé en l’an 3004, et ce saut n’est pas réversible, mais vous verrez,  le futur est extraordinaire.

- Mais que vais je devenir ? Pourquoi moi ?

- Nous avons besoin de beaucoup de cerveaux pour dynamiser le Temporis Image Program, et notamment de cerveaux vierges de stimulations. La personne que vous avez eue au début de notre conversation est le passeur de temps, il ne vous a rien dit ?

- …

Report this text