A la rencontre du printemps

aile68

Consulter la météo quinze jours à l'avance, projet de voyage dans les environs, prendre la clef des champs, aller à la rencontre des alouettes. Dans plus d'un mois,  les oiseaux migrateurs reviendront du Sud, les cigognes se poseront sur les cheminées en Alsace. Ces dernières aiment les prairies herbeuses où elles s'alimentent, elles me rappellent un étudiant en art que j'ai connu en Italie. Jour de pluie mêlée de neige, le temps est à la grisaille, que fait le soleil derrière les nuages lourds et épais? En bas le tram passe rapidement en un bruit étouffé, s'il pouvait déchirer le voile opaque qui nous cache du bel astre lumineux! Aux abords de la ville j'ai vu deux renards qui s'approchaient en hésitant, ils avaient l'air perdu et traqué, ils ont dû retourner dans la forêt, enfin, j'espère. Au fait, où en sont les bourgeons de la forêt? Avec les prochaines températures de printemps ils vont bien pousser! Hum, je suis trop optimiste, le printemps n'est pas encore là mais je le sens arriver en moi, tous les ans à la même époque c'est la même chose, je sens quelque chose dans l'air, comme une montée de sève dans les arbres. La nature autour de moi est encore bien triste mais cette semaine il fera beau. Les montagnes brilleront de toute leur splendeur, de toute leur saveur dirais-je aussi, blanches de neige immaculée, signes avant-coureurs d'une saison tant attendue. En ville, la semaine dernière j'ai vu quelques personnes profiter des rayons du soleil aux terrasses des cafés, que la vie est belle alors!

Dans mon bagage j'ai mis tous mes espoirs et mes soleils, ensemble nous partons à la rencontre du printemps. Dans les jardins le matin les oiseaux roucouleront, la saint Valentin n'est pas  bien loin.

Report this text