ACROSTICHE DE LA NOTE DE JAZZ

sonate

D ésenchantée, elle s’enfuit vers l’ailleurs auquel on l’attend

I nnocente également, elle s’échappe des doigts sur un temps

S ibylline mais sensuelle, elle retient son élan

S ourde quelquefois, elle résonne en silence

O ppressée par certains, elle rompt donc la cadence

N otée, jouée, malmenée, il faut qu’elle s’élance

A u-delà de l’accord parfait qu’elle abhorre

N ouée d’un désespoir lumineux qu’elle arbore

C aressée, puis chérie…Enfin ! Elle s’endort

E nivrée, conjuguée elle transpire l’emphase…

 

…Malgré la DISSONANCE sacrée note de Jazz !

Report this text