Amarcord

Christian Gagnon

l'amour est une illusion, j'ai rencontré de grandes illusionnistes

Linda

Même pas 12 ans

Nous aussi

Deux louves romaines sous le menton

Nous voulions tous les toucher

Je jouais aux échecs avec Linda

Mes doigts en grue

Poussaient la tour

Balayaient l'échiquier

Sifflaient le coton des louves blanches

Un gros éclair chaud me fendait le front

Beaucoup d'ignorance dans mon pantalon

Je me battais avec Linda

J'aurais voulu que mes mains aient des yeux

Quand elles s'embrasaient sous les louves suantes

En contre-plongée

En arrêt respiratoire

Cet éclair chaud qui me fendait le front

Tant d'ignorance dans mon pantalon

C'est tout, je n'ai jamais revu Linda

Report this text