Bien à toi

Elodie Carlier

J'y avais cru,

A ton sourire.

Mais quelle incongrue

De penser te conquérir.

Au moindre mot,

Au moindre geste,

Tu as allumé le chalumeau,

Laisser filer la peste.

Tu m'as dit ces pensées,

Ces sentiments...

Mais sans même les penser,

Et en étant son amant.

Tu as réussi

A jouer avec des sous entendus,

Et en toute démocratie,

L'un de nous a perdu...

Est ce moi ou toi?

L'avenir me le dira.

Ainsi, je reste courtoi

Devant les caméras.

Tu n'étais pas celui que je pensais

Cet homme honnête et droit.

Pourtant, tu es peut-être perdu et angoissé?

Ou juste le reflet de ce beffroi...

Je ne pense le savoir,

Mais ce jour viendra peut être...

Alors aurai je le courage de voir cet ettoufoir?

Sans m'en remettre?

Car moi, j'étais là....

Avec toi, Amoureuse et honnête.

Je t'ai sincèrement aimé...et voilà...

Tu m'as quitté et laissée muette.

Mais la vie ressurgie,

Cette chaleur qui revient...

Avec juste l'énergie

Qui me donne les moyens.

Bien à toi...qui te reconnaitras...

Elodie Carlier 20/01/2013

Report this text