Camille

louzaki

Camille,

Je me sens faible et tellement petit ce soir.
Mais je te jure que le ciel est merveilleux ce soir et que tout ce que je souhaite est que tu sois là.
Que les larmes coulent sur mes habits sans arrêt et je ne peux plus rien y faire.
Je te jure que j'aimerais courir te rejoindre, toi et les autres et passer la nuit à regarder les étoiles.

Je te jure que jamais je n'ai vu de couleurs pareilles. Que j'ai l'impression de tout redécouvrir.
Il est tard, je ne dors plus bien depuis longtemps déjà. La nuit sera bientôt là.
Et je sens que plus j'enferme les choses, plus la lumière devient faible, au loin.

Je me force à manger. Je refuse d'avoir cette boule au ventre, encore.

Et le pire, c'est que je ne peux rien dire. Rien te dire.
Et que je ferais toujours pire que mieux. Que j'ai envie de hurler à pleine voix.
Ma haine, ma rage, ma haine. Mais que personne ne viendra ensuite.

Camille, je me souviens quand tes doigts tapaient sur les touches de ton ordinateur. Tes sourcils froncés. Tes bagues.

Camille, ce soir, je ne suis plus que l'ombre de moi-même et je pense à toi.

Ne m'en veux pas si je pars sans revenir et que je me tais à jamais.
Je pense que je n'aurais pas la force de faire autrement.


Vincent.



  • Texte triste mais beau, j'espère que cette lettre aura une réponse et que Vincent trouvera ses solutions...

    · Ago about 9 years ·
    Vava wlw

    ella

Report this text