Ce que tu n'as pas

mb--2

J'étouffe dans cette puanteur contemporaine,

dans ce lieu, où la pensée surnage.

Le temps n'est plus le nôtre,

le désir est assujetti à une formule.

Prête pour la révolution

A la recherche d'autres possibles

Confortablement vautrée dans une masturbation quotidienne

pour te maintenir dans la commode luxure

S'engager dans une lutte joyeuse,

virer Fouquet's et Nasdaq

L'odeur - enfin- de la décomposition,

de ce noir asservissant.

Construire un commun

où tout serait constamment réinterrogé

Ne plus avoir de figures,

qui s'érigent sur la scène.

Inventer un autre rapport

sans mouvement de capital

Sortir de la surpuissance

du résultat des tabulateurs excel

Se rendre à un autre endroit,

où la pensée sera libre

S'approprier le temps

et désirer simplement

Chanter et rêver

pour ressentir cette joie

d'être là, maintenant

sans s'imaginer ailleurs

Oser te dire ce que ta décision interdit

conquérir ton corps

donner ce que tu n'as pas

et que je ne veux pas

Report this text