Ces écrivains des internets

Gabriel Adelstein

Internet et la numérisation de la frustration littéraire

Il fut un temps où le papier faisait filtre. Où les mauvais jongleurs ne pouvaient accéder au cirque. Aujourd'hui tout le monde se sent investi de la mission de causer, en somme, tout le monde se sent intéressant...

S'il y a bien une chose qu'il faut retenir de cette époque, ce sont ces candidats à la nouvelle star plumesque, à la glorification du clique et cette partouze de gazouillis généralisée.

J'en vois ici même se vanter d'être ancien contributeur, d'avoir la plume raffinée et l'esprit flamboyant . Vous ne savez pas écrire. Vous seriez ailleurs sinon. En camping car à Dallas, où qui sait près d'Argelès.

Voyez-vous, l'écriture n'est pas une réunion Tupperware. Ici on se mousse pour se caresser l'encrier, s'épandre sur de la tartine de j'en foutre. En comparaison montrer sa bite dans un direct de BFM aurait plus de noblesse.

Internet a libéré beaucoup de bonnes choses. Certes. Mais il a fait plus encore : exposer au monde la frustration dans sa laideur la plus directe. Et s'il y en a bien une repoussante, c'est celle des écrivains ratés.

Dans cette cour des miracles de l'espoir, le clientélisme du like est une hierarchie qui pue désespérément de la gueule. Et vous êtes ses gueux. Piteusement affamés par le goût de quelques bons mots.

Rejugez votre véritable amour pour la langue. Et gardez la pudeur du silence. Celle que le papier a toujours conservé.

  • Autant de mépris dans une si jolie plume, c'est dommage.

    · Ago over 7 years ·
    1236877 10200598784880923 1449938848 n

    lorine

  • Gabriel, je rejoins Anne-Onyme : des gens ici ont une vraie plume.

    Malheureusement et pour la plupart , au cul et non dans la main

    · Ago over 7 years ·
    Sade pourquoi le divin marquis fascine t il encore m172566

    scotch

    • "Ce n'est pas au paon ivre qu'on apprend à faire la roue de secours" Proverbe israelo-zairois.

      · Ago over 7 years ·
      Url

      Gabriel Adelstein

    • J'ai auparavant accédé "au cirque" à frais d'éditeur. Le support n'est qu'un moyen et ne restera toujours qu'un moyen. L'écriture est indispensable au support et non l'inverse. Le proverbe n'est pas le bon : "Ce n'est pas au paon pauvre que l'on apprend à faire la roue de la fortune".

      · Ago over 7 years ·
      Welovewords

      Isabelle Polle

  • Vous êtes dur pour un ange ;) Gabriel .Sans indiscrétion que faites- vous alors sur ce site,?
    Cherchez et vous verrez que certaines personnes ont une vraie plume....

    · Ago over 7 years ·
    Oeil

    anne-onyme

    • Je me balade

      · Ago over 7 years ·
      Url

      Gabriel Adelstein

    • Bonne promenade mais ne séjournez pas trop longtemps au milieu des gueux, vous pourriez faire une allergie....

      · Ago over 7 years ·
      Oeil

      anne-onyme

  • On peut payer pour être édité sur papier. Ce n'est pas le papier qui fait filtre mais le talent. Ne vous en déplaise.

    · Ago over 7 years ·
    Welovewords

    Isabelle Polle

Report this text