C’est tellement simple d’être bien dans sa Twingo

gelau

Pitch : A Paris un jeune homme emmène sa petite amie sillonner la ville. Toutes les scènes sont empreintes de bonne humeur, l'atmosphère est légère. Il lui propose en fait un weekend romantique qu'ils vont passer à bord de sa nouvelle Twingo. A travers leurs différentes activités il va pouvoir mettre en avant les caractéristiques de sa voiture (espace, maniabilité, toit panoramique, etc.) L'idée est ici de montrer que la Twingo est astucieuse et véhicule le bonheur.

 

Scène 1 : dans la cuisine (la pendule indique 16h) d'un appartement parisien une jeune femme ouvre une enveloppe sur laquelle est dessinée une clé style clé de voiture. A l'intérieur est écrit « fais tes bagages je t'emmène pour un weekend parisien ».

 

Scène 2 : la jeune femme sort de son appartement en attrapant au vol un sac de voyage coloré. Elle descend en bas de son immeuble où l'attend un jeune homme bien habillé qui lui ouvre le coffre de sa Twingo rouge.

 

Scène 3 : la Twingo file à travers Paris, la jeune femme branche son MP3 à l'auto radio et se met à chanter en prenant son téléphone comme micro. Les deux jeunes gens rigolent.

 

Scène 4 : la voiture arrive dans les petites rue de Montmartre mais manque de chance la route est barrée. Le jeune homme est déçu mais prend un air malicieux. Il fait demi-tour très rapidement devant la barrière entre les deux trottoirs pourtant étroits.

 

Scène 5 : la Twingo continue vers le parc de La Villette où un écran géant est étendu. Le jeune homme prend place à côté des autres voitures. Il sort du coffre de rangement avant des sandwichs et incline leurs sièges.

 

Scène 6 : la Twingo repart en direction des quais de Seine. Ils s'arrêtent et en profitent pour faire des photos. Ils sont éclairés par un lampadaire. Ils prennent la pose ensemble, souriants, dos à la voiture avec en fond les quartiers parisiens. Sur le dessus de la voiture, une grenouille s'invite sur la photo (référence au surnom de la Twingo). Ils repartent.

 

Scène 7 : la Twingo arrive près d'un parc parisien, le jeune homme se gare dans une toute petite place. Il sort et en quelques instants basculent la banquette arrière. Il invite sa petite amie à le rejoindre à l'arrière sur le couchage improvisé. Ils s'installent tous les deux en regardant par le toit panoramique les étoiles.

 

Scène 8 : le matin la voiture repart. La femme sort de la voiture, son petit ami la regarde par la vitre fouiller dans son sac à main. Elle sort triomphante les clés de son appartement avec un peu trop d'énergie ; ces dernières finissent dans la bouche d'égout. Il est 11h à l'auto radio, la jeune femme semble dépitée mais les deux protagonistes se regardent complices. La femme se met à sourire largement et pose sa main sur la poignée de la portière pour la rouvrir.

 

C'est tellement simple d'être bien dans sa Twingo.

Report this text