Combien

mesnil-au-pain

combien

Combien de façades blanchies à la chaux

Réfléchissant le soleil méridional

En une blancheur brûlante, virginale

Pour brûler mes yeux au fer chaud ?


Quelle colonne d'eau au-dessus de ma tête

Dans la pénombre crissante

Pour éclater comme une détente

Mes tympans et leurs trompettes ?


Et combien de litres de liqueur

Pour désencrasser un cœur

Des dépôts successifs de ses marées ?


Enfin combien de miroirs dans ce labyrinthe

Évanouissant et emportant ton étreinte

Dans un amoncelas d'images égarées ?



  • Des façades blanchies à la chaux aux litres de liqueur pour décrasser le cœur, tout est brûlant, emprunt de nostalgie...

    · Ago about 2 months ·
    Louve blanche

    Louve

Report this text