Confinements intimes #65

Cyrille Royer

5 janvier.

J'avais commencé à bien dormir, mais ma chérie bouge dans tous les sens, du coup c'est foutu. Normal, elle ne reprend que ce matin, le stress est décalé d'une journée.

Les nouvelles sont étonnamment bonnes aujourd'hui. Qu'entends-je ? Coup d'accélérateur sur la campagne de vaccination ? Les employés bientôt autorisés à venir toute une journée entière du matin jusqu'au soir par semaine en entreprise ? Que se passe-t-il ? Que se passe-t-il ? Je ne reconnais plus mon pays, tant d'optimisme me grise.

Tout ça alors que c'est les boules partout en Europe, et qu'on re-reconfine en Angleterre. Vous y croyez vraiment, vous ? Moi, j'attends de voir.

En attendant d'y retourner, je suis de nouveau seul à la maison. Enfin, pas tout à fait, je partage mon temps entre mon travail et ma nouvelle activité de berger pour animaux domestiques.

Le chat se sédentarise de plus en plus, du coup il apprend à cohabiter avec le chien, ce qui consiste pour eux à s'allonger côte à côte dans la place et à pioncer comme des tordus.

Heureusement qu'on n'a pas adopté en plus la limace qui vient frapper à la porte tous les soirs. Je m'en serais jamais sorti dans cette ménagerie. Je suis informaticien, pas dompteur.

Report this text