Correspondance sentimentale : Ma tendre chérie

Paul Stendhal

Ma tendre chérie,


Combien de fois je t'ai rêvée, aimée, et enlacée dans mes bras ?
Tant de fois que je ne peux plus les compter !
Quand, allons-nous enfin nous retrouver ?
Tous les deux, nous l'espérons tellement !
Tes mots sont un vrai sourire, à eux seuls.
J'ai une telle envie de nous, que je nous vois tous les deux, nus, nos deux corps s'étreignant dans la chaleur de notre amour, ton corps exhalant le parfum de la passion, et nos désirs, nous transportant si loin, unis ensemble !
Pardonne-moi, mon bel amour, de t'écrire aussi sincèrement, mais je sais, que tu espérais que je le fasse !
Quand tu liras ma lettre, mon coeur sera à tes côtés, et bientôt, je le souhaite, c'est dans les bras l'un de l'autre que nous pourrons nous caresser.
Mon tendre amour, je suis impatient de te lire.
Je t'envoie mille baisers de tendresse, en attendant de nous voir.
Je t'aime passionnément.


Paul Stendhal

  • Merci Mystéria, mais je suis persuadé, que vous ne cesserez d'en recevoir !
    Merci à vous !
    Bises.

    · Ago over 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • je veux qu'on m'écrire des trucs comme ça!!! (et quand je dis des trucs, c'est avec respect!)
    elle en a de la chance, comme dit Enki

    · Ago over 8 years ·
    Img 0052 orig

    Karine Géhin

  • Bonjour Enki,

    Seul l'avenir le sait !
    Merci de tes gentils commentaires.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago over 8 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • Elle en a de la chance cette...aimée. Va t'elle venir ou pas?

    · Ago over 8 years ·
    Le premier baiser 300

    enki

Report this text