Désespoir

nomade

Désespoir…

L'air est plus frais ce soir, viens et serre-moi fort
Que ta douce chaleur m'apporte la quiétude,
Je suis si fatigué, et je sens dans mon corps
Cette douleur sournoise qui fait que je titube...

Mes jambes sont de plomb, ta main qui tient la mienne
Guide mes pas tremblants jusqu'à notre maison,
Prés de la cheminée tu vas quoiqu'il advienne
Déposer un baiser tendresse sur mon front...

Je ne peux que cacher ces maux qui me condamnent
À vivre tristement ces jours qui sont ma croix,
Depuis bientôt dix ans tu as ravi mon âme
Et à chaque seconde je suis plus près de toi...

Tu es un homme enfant, mon trésor, ma faiblesse
Je te pardonne tout quand tu me dis "chérie ".
Je fonds comme un bonbon et avec tes caresses
J'en oublie que parfois je déteste la vie...

Le soir mes larmes coulent, les sanglots en silence
Viennent mouiller mes joues creusées de désespoir,
Je fuis dans un sommeil factice où l'absence
De mon envie de toi n'est pas due au hasard...

Car tu ne peux vouloir de cette déchéance
Qui vient envahir l'ombre que je suis devenue,
Et moi qui ne suis plus qu'une femme en instance
Je te regarde aller vers des rêves perdus...

Si tu lis dans mes yeux où niche la détresse
Tu sauras qu'il est vain de croire en l'avenir,
La nuit qui peu à peu se transforme en ogresse
Va terminer son oeuvre quand je vais m'endormir....


  • désespoir de devoir partir en laissant l’être aimé, les sanglots silencieux, je connais, ne pas éveiller celui qui est a nos cotés, ne pas laisser voir la déchéance d'un corps martyrisé.Courage!

    · Ago over 12 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • je ne m'en lasse pas

    · Ago over 12 years ·
    Femme 1900 rose 195

    myrrha-el

  • Mais il est bon de laisser quelques lueurs sur le bord du chemin que l'autre empruntera.

    · Ago over 12 years ·
    Un inconnu v%c3%aatu de noir qui me ressemblait comme un fr%c3%a8re

    Frédéric Clément

Report this text