Dialectique des Priorités

terosse

Tourne les yeux, mon frère: entends ces mots déments

Cortèger un cœur muet s'inclinant sourdement.

Un lendemain sans jour! Par ce ciel qui se voile!


Il gémit dans la nuit du mutisme aux étoiles

Malgré l'encens des morts qui se mélange aux nuages.

Sentirai-je meilleur qu'eux, compagnon d'un mirage?


Meilleur que lui qui meurt pour l'amour de mon Dieu?

Vois-tu sa peau creusée par la haine en ses yeux?

Cette boue insolente ayant comblé ses traits?


Frère, il est mon martyr! Je le reconnaîtrais!

Oui, j'ignore où tu es, si tu vis, si tu sens

Le remord glacial de mon corps impuissant.


Combien de pauvre gens ai-je haï ou tué?

Horizons ensablés! Laissez-moi saluer

Parmi vos ciels amers l'aire où les bons s'éveillent.


Quel faux ange immola ses rayons au soleil?

Quel sanctuaire fumant aura tari sa nuit?

Où est sa sainte loi? Pour nous? Pour moi? Pour lui...

Report this text