Dis-moi

James Px.

Dis-moi 

Dis-moi pourquoi 

Ne pas libérer

Toutes ces notes bleues 

Qui gisent sur le corps blanc 

De mon piano accroche-cœur

La fumée verte de mes pensées

Ce jet translucide 

Qui à l'orée du bois

Parfume l'eau vive

D'une éclaboussure

L'intimité des fleurs


Dis-moi

Dis-moi pourquoi 

Ne pas courtiser

L'onduleux libre-échange

L'animation mortelle 

De l'orchidée sauvage

Sur l'air de mon oreiller

La fragilité 

Même déguisée

De ses yeux d'angelot 

Qui séduisent la colère 

De mes glorieux os 


Dis-moi 

Dis-moi pourquoi

Ne pas adorer 

Le noctambule silence

De la nuit

Le désordre ordonné 

Du jour

L'audace singulière et velours 

De ces instants

 À la liberté asservie 

L'âme du vent des libellules 

Les douze coups de minuit


Dis-moi

Dis-moi pourquoi

Ne pas libérer

Ne pas courtiser

Ne pas adorer 

Dis-moi

Dis-moi pourquoi

Ne pas vivre

La légèreté 

D'une dernière fantaisie

Avant de refermer

La dernière page 

De ma poésie

Signaler ce texte