...

Intrigante

Je m'étonne en courage de l'absolu, en courage d'un idéal intouchable.

Même si je me rend à l'évidence bien trop souvent, je me retiens de le croire, de croire en une perpétuelle monotonie. Après chaque pensée que j'abreuve de rêves insensés, je me sens si bien, et le bien désirable est l'opposé d'un mal achalant, j'aime l'imaginer constant et pénétrant pour accéder à l'euphorie.

J'espère qu'un peu de moi soit assez fort, une sorte de confiance impensable, pour perdre un trop-plein qui m'étouffe, pourtant ce manque d'air est une souffrance que je ne souhaite abandonner, mais perpétuer, parce que cette privation me serait intolérable, je garde alors tout en moi, avec l'espoir de transformer mes douleurs en douceurs de vivre

Je laisserai l'amour me posséder et glisserai dans ses bras comme la rivière sur la roche, j'embrasserai ses formes jusqu'a les user de mon attachement.

J'empoignerai pour ne plus être lésée, je violerai son âme de pensées impures et les transformerai afin qu'elles me représentent dans leur totalité.

Je me composerai de myriades d'étoiles pour me fondre au cœur de ses yeux, là ou l'essence de sa vie me parle en continuité.

Je serai l'amoureuse d'un jour ...d'une nuit qui se renouvèlera à l'infini 

Report this text