...

Intrigante

Quelle autre obsession avait-elle encore, en plus du miroitement d'un désir flou, pesant et tellement...tellement éloigné... en dehors du temps, en dehors des bruits d'une vie actuelle, si loin, qu'il avait du mal à la suivre...

Mais qu'il aimait poursuivre ses rêves de lui... et qu'elle aimait l'aimer dans ce silence imperceptible, comme s'ils étaient les seuls à comprendre ce langage vulnérable, voilé d'allégations mystérieuses, un langage exilé de mots inutiles, qui ne laissait aucun doute sur l'abondance de ses sentiments véritables... Qu'il aimait qu'elle lui parle ainsi... ses prunelles qui lui contaient l'histoire d'un amour si lourd d'émotions, elle le regardait attentivement, un de ces regards prononcés, qui voit plus loin qu'une simple apparence, elle le regardait avec une force intérieure, qui faisait froncer ses fins sourcils...

Elle le regardait pour ne pas oublier ce qu'elle savait de toute manière impossible à oublier, pour ce simple plaisir d'être comblée une vie entière, elle le regardait des larmes dans les yeux, qui lui parlaient, lui expliquaient tout ce qu'elle n'avait pu vivre avec lui...

Elle le regardait par peur de perdre la vue avant d'avoir pu s'imprégner de toute son apparence, elle le regardait, elle le regardait tant et si bien qu'il en était impressionné, presque envieux... jaloux de ne pas savoir lui parler ainsi... elle le regardait, absorbée dans sa contemplation, oubliant le reste, oubliant même sa propre personne, comme si le rien de ce qu'il pouvait lui offrir lui suffisait à elle.

Elle le regardait avec cet intérêt croissant, comme pour le prévenir d'imminentes visions divines, celles qu'elle créait par degrés d'émotions...elle le regardait...elle le regardait, et plus son regard se posait sur lui, et plus sa chaleur imprégnait son âme...

Report this text