...........................porte

Manou Damaye

                            


Au musée Kampa  Prague       dans un mur de verre               une porte d'acier                                  un rect-sans-angle             plénitude compacte du galbe arrondi                     une poignée moulée dans du verre        transparence


Faire le tour de l'œuvre                 voir le dos                 la porte a sa jumelle            poignée de verre            forme oblongue      lingam          forme du lingam de la tradition hindoue fixé par une tige d'acier                la tige fait un coude     traverse le verre dans toute sa longueur         le verre traversé par l'acier                transparence


Chercher le titre   faire le tour            refaire le tour     le trouver         "La porte de Pandore" 
monter sur le toit/trouver un endroit /l'endroit où son portable passe/ chercher sur google       "Pandore"       relire la mythologie      ralentir le temps        rester concret


Retour arrière se poser là           face à la porte / faire face à la porte      laisser l'intuition faire son œuvre                                                 les yeux caressent l'acier         lumière     la lumière dans l'acier     reflets           impénétrables            retour arrière     pénétrer le verre/ le verre jusqu'à l'acier qui le transperce        épouser la poignée avec la pulpe de la main               laisser venir l'envie        c'est ça /prendre le temps         choisir


Profiter encore et encore de la douceur des arrondis du rect-sans-angle de la forme oblongue de la poignée de verre                  s'ouvrir       surtout ne pas s'interroger ne pas rationaliser sur les maux de l'humain          peut être devenir métal        le doute

Être métal      devenir porte     à moins que /devenir poignée           être poignée ouvrir la porte                   retrouver l'espoir    perdre la connaissance        être le lingam rencontrer Pandore

Revenir au métal                 fuir la transparence de la poignée         fermer les yeux /la porte s'ouvre              de l'eau              de l'eau à l'infini pure lisse sans rides          un miroir            voir            voir les yeux fermés derrière la porte au fond de l'eau  


Froid de l'eau/ froid de l'acier        mouillé /peur              le cœur qui bat / bat fort           réchauffe le corps                 s'immerger au fond de l'eau                         désirs insatisfaits       les maux de l'homme    les choix de l'âme

Une voix annonce en cinq langues la fermeture du musée

Il a oublié de fermer la porte        

  • Murcof ! merci Lou

    · Ago almost 9 years ·
    Iphone 19novembre2011 013 orig

    Manou Damaye

  • Bonsoir Manou !!! Fusion des matériaux, de l'âme dans les matériaux, réflexion, re flexion de l'esprit et la fermeture qui confirme que l'art est universel...

    · Ago about 9 years ·
     14i3722 orig

    leo

  • Un texte subtilement cadencé, bravo !

    · Ago about 9 years ·
    Marker jetee2 orig

    raudry

  • merci Kô ...erreur de manipe !!!

    · Ago about 9 years ·
    Iphone 19novembre2011 013 orig

    Manou Damaye

  • Etrange et beau, ce texte qui se répète comme une litanie, avec des pensées différentes cependant, comme hanté, par Sarah Sonia, comme une porte ouverte refermée, ouverte refermée,
    oubliée ouverte

    · Ago about 9 years ·
    Bambou orig

    ko0

Report this text