Elisabetha...

Sy Lou

Un hommage à Elisabetha, pour l'accompagner à ma manière et lui dire adieu...

Elle est partie sans un bruit.

Elle s'est évanouie dans la nuit.

Ne persiste que la brume

Qui a enveloppé son départ.

 

Elle est partie dans un souffle.

Non pas celui de la vie,

Mais celui qui laisse le vide,

Qui crée l'horreur de l'absence.

 

Elle est partie dans un songe.

Comme un rêve qui s'échappe,

On cherche en vain à le retenir.

Seul persiste un doux souvenir.

 

Elle est partie dans un murmure.

Nimbée de son aura poétique,

Libérée de son combat inhumain.

Un parfum de vie endormie.

 

Elle est partie dans une larme.

De douleur, de tristesse,

De soulagement, de résignation.

Une larme chargée d'émotions.

 

Elle est partie dans un rayon de soleil.

Celui qui avait su la bercer,

La nourrir de sa chaleur.

Elle l'a emporté avec elle.

 

Elle est partie toute seule.

Il a bien fallu lui lâcher la main :

L'horloge de sa vie avait retenti.

Pour la dernière fois.

 

Elle a rejoint tous les poètes.

Demain, au printemps,

Elle sera cette fleur sauvage.

Un parfum de vie renaissante.

  • Un bien joli texte ,
    Elisabeth aimait les mots , je suis triste qu'elle ne soit plus là,,Je la connaissais et je l'ai vue et elle ressemble à ses textes.
    C'était une battante et elle aimait profiter de ce qui lui restait de la vie.
    Je suis venue sur ce site pour lire tous ces textes

    bien amicalement

    · Ago over 2 years ·
    79ed646f66c116951ca7106fced6a3e1

    ventvert

    • Merci beaucoup. Ce que vous écrivez à son sujet correspond à l'idée que j'avais d'Elisabetha. Son départ est une véritable perte qui ne donne que plus de poids à ses textes. Moi aussi, j'ai relu ses écrits... Merci pour elle...
      Bien amicalement également

      · Ago over 2 years ·
      Coquelicots

      Sy Lou

  • Comme tes mots sont beaux Sy Lou ! C'est bien elle, sa douceur, ce murmure, ce rayon de soleil, un rêve évanoui...une brume si fragile qui nous échappe...très bel hommage !!

    · Ago over 2 years ·
    Louve blanche

    Louve

    • Merci, Louve... Il est 17h, elle s'est éloignée encore un peu plus de nous...

      · Ago over 2 years ·
      Coquelicots

      Sy Lou

    • Oui, A 15 heures, et plus, j'ai regardé vers Paris... j'ai pensé à sa famille...ensuite j'ai relu plusieurs de ces textes...

      · Ago over 2 years ·
      Louve blanche

      Louve

    • J'ai fait de même, Louve...

      · Ago over 2 years ·
      Coquelicots

      Sy Lou

  • Peu importe Sy Lou, ce qui compte c'est la noblesse du coeur ... tu n'as pas à avoir honte de lui avoir envoyé un message, elle était en clinique depuis le 3 janvier, elle espérait avoir internet là-bas mais cela n'a pas du être le cas, et peut-être n'avait-elle pas le droit ... j'avais eu son fils samedi midi, il me disait qu'elle était très angoissée et que le médecin ne voulait pas la laisser sortir ...

    · Ago over 2 years ·
    W

    marielesmots

    • Merci Marielesmots, de tes paroles... Puisque tu connais son fils, dis-lui, si tu peux, si tu veux, si tu le juges opportun, combien elle était appréciée et combien son âme était belle.

      · Ago over 2 years ·
      Coquelicots

      Sy Lou

  • J'ai écrit ce poème à l'arrache, sans trop réfléchir. C'est sorti du cœur car depuis ce matin que j'ai appris cette nouvelle, je n'arrive pas à y croire. Je suis très peinée et bouleversée. Quand je pense qu'hier, je lui ai envoyé un message pour lui demander des nouvelles, je m'en veux ! Comme je le disais à Louve, je lis du Prévert et notamment "A l'enterrement d'une feuille morte".

    · Ago over 2 years ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • Ton poème est très beau et émouvant Sy Lou. Je suis émue comme vous toutes et écris aux travers des larmes.
      Ne t'en veux pas, au contraire c'était bien de t'inquiéter pour elle. J'aurai voulu mieux la connaitre. Je t'embrasse.

      · Ago over 2 years ·
      Version 4

      nilo

Report this text