Errance

robin

                                                                                                          

                                                 Errance

 

J'ai peur d'être seul , d'être fatigué de ces rêves un peu grand pour moi . De basculer vers une conformité de vie à plein gaz !

Ca y est , je m'envole vers une autre ville , loin de ceux que j'aime ; heureusement avec toi , près de toi , dans tes bras , dans un amour que je connais les yeux fermés . Et c'est la seule issue à ce labyrinthe subliminal !

Je veux redécouvrir des chemins , arpentés de nouvelles ruelles , oublié mon passé marginal et être heureux avec toi !

Je ne veux plus rester ; je suis lassé de toutes ces pages de brouillons qui me suivent .

J'ai la volonté d'écrire , enfin , le livre de ma vie . Celui que tous regrettent un jour , de ne pas imaginer !

Nous , il nous à été fatal .

J'ai souvent vieilli jusqu'à l'aigreur de n'avoir jamais les mots , de la mort à l'amour , je t'ai perdu !

Pourquoi rester encore , et , tendre ma main atrophiée dans ce jardin des plantes , pour ne cueillir que des paquerettes déjà effeuillées .

La vie de ces inconnues sans boussoles se superpose et agglomère dans nos villes !

Et malgré l'air frais de ces rencontres , je me sens asphixié par ses gaz nuisibles à mon existence : je m'ennui , j'ai tout loupé , j'aimerais entendre des voix divines , être téléporté ou lire dans les pensées ! Je ne sais pas mais plus rien de bon ne m'arrive et encore moins la chance .

Puis un jour , j'entends du ciel : " La vie est une couronne de fleurs , un anneau botanique planté dans la chevelure blonde d'un enfant-roi ! "

En perpétuelle admiration  de cette vision du monde , je retombe amoureux d'une très belle et poétique princesse !

Un départ , un autre , puis encore un . Voyages professionnels successifs et cela tournait rond l'un envers l'autre !

J'ai finalement compris :  Les maux qui nous font fuir restent en nous et magnifiquement figés , ils ressurgissent un jour , pour éclore en compréhension :

Nous avons deux personnes en nous ! Moi et toi ; nous ne sommes pas qu'un , et , tous pour le meilleur ! Vous comprenez , cette envie de rassembler qui souvent nous divise , nous ramène toujours à nous même , on est pas si différents , mais toi tu recherches la flatterie , les apparences qui pour moi sont des épreuves !

Je m'attache  à notre phrase tombée de là-haut : " La vie est une couronne de fleurs plantée dans la chevelure d'un roi ! " Elle passe devant moi et est innaccessible !

Les épreuves menants droits à l'insatisfaction des plaisirs , nous nous gâtions et nous flattions d'échangent en bons et dûs termes ! Cela peut durer toute une vie !

Mais avec certitude la couronne tombe lorsque le roi ne ménage pas sa monture .Je suis parti au galop avec toi , plus vite et plus fort que jamais , et je t'ai perdu dans la piétaille .

Je suis reparti seul , encore une fois ...

A ta recherche dans les paysages de notre rencontre , on m'a dit que tu étais reparties .

Je pense au temps où l'on était si beaux et inséparables . Peut-être me reconnaîtras - tu ?

Je porte une couronne de fleurs dans mes cheveux et sans toi je vis nul part ; dans le néant ...

Report this text