Et au milieu coule une vipère

donald

SYNOPSIS

David, 27 ans, est beau, intelligent et presque riche. Travaillant dans une agence de pub, il est depuis peu exaspéré par la nouvelle secrétaire, Ondine, qui lui fait un rentre-dedans pas possible. Peine perdue de toute façon car, à l'abri dans son appartement, au milieu de ses gadgets dernier cri et de ses meubles en matériaux précieux, David préfère de loin s'adonner aux plaisirs virtuels et solitaires en compagnies de nymphes pixélisées.

Ondine, 25 ans, célibattante seulement en apparence, pense avoir trouvé l'homme idéal en la personne de David. Pour elle, aucun doute : L'attirance est réciproque seulement David, trop romantique et sensible , n'ose faire le premier pas.

Un jour pourtant, conséquence de malentendus et de troublantes coïncidences, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante et d'un happy-end certain. Seulement, une mystérieuse blonde,  ne rêve de son côté que d'une chose : se venger enfin et mettre cet adorable couple en miettes...

CHAPITRE I

Los Angeles. Le flic pervers a encore frappé. Ripou du sexe, il profite de son autorité pour guetter les infractions des belles conductrices et les soumettre, au lieu de les verbaliser, à un odieux chantage. Tori, sous la menace d'un tonfa, est invitée à sortir les dollars. A moins qu'elle n'accepte d'être "très très gentille" avec le fonctionnaire démoniaque de la Cité des Anges. Téléchargement de la vidéo : 1,50 euro.

Voilà ce que je lis discrètement sur l'écran Rétina de mon Iphone 4 alors que je suis en pleine réunion pour décider de la nouvelle campagne marketing des yaourts "Orecto", vous savez, ces yaourts dont la pub passe en boucle à la télé. Mais si, un ourson mange un yaourt lambda et vomi illico. Apparait alors de nulle part Maman Ours, un yaourt "Orecto" à la main, récitant avec ferveur le désormais fameux slogan "Plus de lactose ? Plus de constipation ? Meilleure digestion ?  O-R-E-C-T-O !".

Après avoir pris soin de mettre la nouvelle scène de Tori en favori, j'essaye tant bien que mal de me replonger dans cette réunion ô combien soporifique. Après tout, ces 2459 brut par mois, je dois bien les justifier non ?

-... Et donc, j'ai eu l'idée d'une vidéo virale. A la fois drôle tout en véhiculant un message profond. David, Qu'en pensez-vous ?

Instantanément, une demie-douzaine de paires d'yeux inquisiteurs se braquèrent sur moi, impatients de voir le tour de passe-passe que j'allais effectuer pour me débarasser de la question posée par le Big Boss. J'avais de l'affection pour lui. Enfin, pour être honnête, disons plutôt que je n'avais pas de mépris comme j'ai pu l'avoir avec mes précédents supérieurs. Et oui, à seulement 27 ans, j'ai déjà connu plus de boîtes, de patrons, de CE poussiereux,  de cafètes ringards  et de syndicalistes avec la coupe de Justin Bieber, que mes parents.

Je repense alors à mes cours de marketing - Un master en communication à la Sorbonne quand même, faut pas déconner - et je lui sors une Mourinho, car peu importe l'adversaire, elle fait gagner à tous les coups : "D'après Al Ries, pionner de la théorie du positionnement marketing, il faut trouver les moyens de ses idées même si les phénomènes de mkt doivent se juger sur la durée." Puis de conclure par un "Donc oui, je valide ".

Le Big Boss est content, je suis content, le monde entier est content.

Alors que je pensais énergiquement à ma torride rencontre avec ma Tori d'ici peu, le Big Boss enchaîna, avec un enthousiasme, à la fois puéril et touchant :

-Bien ! Une dernière chose  ! Il faut que vous voyiez les nouvelles plaquettes !  Elles viennent de sortir de l'imprimerie ! Ondine ! Ondine !

Ondine, c'est la secrétaire. Oui, il paraît que c'est un prénom de fille.

***

-Ondine ! Ondine !

Et voilà ! Il faut toujours que le Big Boss m'appelle  quand je suis occupée. Désolé Marmiton mais toi et ta recette de pavé de biche en croute de céleri allez attendre encore un peu.

-Ondine ! Ondine ! Vous pouvez m'amener les plaquettes !

C'est pas possible. On est au 21ème siècle et le Big Boss hurle à travers les cloisons des bureaux pour m'appeler. Même Don Draper utilise un interphone. Et où est-ce qu'elles sont d'ailleurs ces plaquettes dans ce bordel ? Ah  oui, je me rappelle, elles doivent être sous le dernier Razzia. D'ailleurs, j'en ai appris une bonne dans ce mag.  Vous savez sans doute  que pour être beau et attirant il faudrait avoir le visage parfaitement symétrique ? Et si je vous disais que celui de Tom Cruise était asymétrique ? Eh ouais ! Il a, selon le magazine, un "espace buccal décalé à gauche et un sourire à droite".  Mais cette asymétrie particulière serait non génératrice de déséquilibre. C'est fou, non ?

-Ah, Ondine !

Et me voilà dans la "salle de réunion ", en train de distribuer à chacun les fameuses plaquettes comme s'il s'agissait de reliques inestimables.

Tous des ploucs, des gras du bide, des loosers. Tous sauf un. David, bien sûr.

J'ai pourtant mis toutes les chances de mon côté depuis plusieurs semaines, mais les signaux envoyés n'ont apparemment pas encore atteint leur cible. Donc le rouge à lèvres rouge couleur pétasse et la mini-jupe : Au placard. Aujourd'hui, ca sera sobre : Mon parfum fétiche, l'Angel de Thierry Mugler, et un fond de teint léger. Same Player Shoot Again.

-Bonjour David, lui dis-je avec mon plus beau sourire.

Il me le rendit timidement, visiblement gêné.  Assurément encore plus touchant.

A force de le côtoyer, je commence à bien cerner le personnage et David est dans une case très rare et recherchée : Celui du beau gosse réservé n'arrivant pas à faire le premier pas.  Je suis prête à parier 100 euros qu'il regarde chez lui Grey's Anatomy et qu'il a pleuré récemment devant Toy Story 3. Ma petite Ondine, tu l'auras à l'usure, ne le laisse pas t'échapper entre les doigts, continue avant qu'une stagiaire sans scrupule ne lui mette le grapin dessus et le fasse souffrir.  Car c'est bien connu, les sensibles et les romantiques ont le coeur fragile.

***

Putain, je peux pas la blairer !  Je peux vraiment pas la sentir !  Avec son parfum nauséeux qui empeste le patchouli et sa crème nivea étalée en surabondance sur son visage, elle me ferait presque de la peine.  La voilà, qui me reluque du coin de l'oeil. J'ai envie de lui dire : Si seulement t'avais les jambes de Silvia, ou le regard angélique de Tori ou alors au moins la poitrine opulente de Jenna, peut-être que j'éprouverais quelque chose. Mais là. Niet. Et je suis désolé de te le dire - même si cette phrase n'a aucun sens parce que je me la dis mentalement - mais tu finiras vieille et seule à cinquante piges.

-Bonjour David, me lance t'elle, avec son sourire figé. Je ne savais pas qu'on pouvait prescrire du botox à une fille de 25 ans.

Je lui réponds timidement, puis pour me détourner de son regard pesant, je me mets à tripoter mon Iphone 4  et à chercher sur wikipedia ce qu'est un tonfa, quitte à m'instruire un peu. Qui a dit que le porno rendait con ?  Le résultat tombe 0,3 seconde plus tard grâce à la sacro sainte 3G+.  " Le tonfa est une arme en bois utilisée en art martial ou par les forces de l'ordre". Et voilà que je m'imagine complétement surexcité, criant, sautant partout puis balançant avec rapidité et dextérité des coups de Tonfa dans les mâchoires pantoises de mes collègues, n'oubliant pas au passage cette chère Ondine.

A SUIVRE... 

Report this text