Faites Entrer L'accusé (Le Frotteur De Sète)

stockholmsyndrom

Nous sommes le 9 août 2018 dans la ville de Sète. Il fait un soleil de plomb et les oiseaux fredonnent des airs qui sentent bon la dolce vita. 
Anémone, alors âgée de 15ans, fait dorer ses petites noisettes fraîchement débarquées pendant les vacances inter-scolaires au bord de la piscine du domaine familial des Demaire, ses chers et tendres parents. C'est entre les feuillages de la haie qui délimite la villa des Demaire à la sienne que Saturnin, le voisin d'Anémone, la reluque depuis quelques minutes. À l'accoutumée, Saturnin vient se masser le bretzel uniquement quand la mère d'Anémone se fait jaunir la fougère sur le transat, mais depuis qu'il est question d'une paire de noisettes pointant droit vers les cieux, il se prend à rêver qu'il est un écureuil aux idées lubriques. Il faut dire que depuis que sa femme s'est suicidée en se tirant six balles dans la tête, Saturnin le chaste endeuillais n'en a Hormis deux trois olives éphémères et quelques frottis sous sa parka dans des mouvements de foule opinés- touché aucune autre. 
Certes, il y a bien Napoléon, son berger Allemand, et même si il s'obstine à croire en cette devise qu'il juge rassurante, à savoir "Un trou est un trou, La verge n'a pas d'oeil", Saturnin sait au fond de lui même qu'enculer des cabots ne fait pas de lui un homme et pire encore, salit son amour et ainsi que son canapé propre. C'est donc non sans mal que Saturnin, peu aidé par un physique ingrat et un Q.I de bulot, navigue sur les eaux troubles de la jachère sexuelle, alors parfois quand vient le soir, il rêve en irréductible amoureux du 7ème art qu'il est un plombier qui vient réparer chez une cliente sans culotte la photocopieuse qu'elle se serait stockée dans le vagin lui mettant une cartouche en l'insultant de putain de grosse salope qui néglige le matériel informatique, en bon aficionado de scénar à la Tarantino et de bécane à la Bill Gates qu'il est. 
Alors oui, il rêve mais la réalité en est toute autre: sur les sites de rencontre, ses chances de succès culminent aux alentours de 2%, il faut dire qu'au lieu de mettre un fake mannequin Head and Shoulders aux abdos huilés en photo de profil comme le font tous les gens moches, Saturnin lui se dévoile au grand jour et laisse transparaître sa grosse bedaine qui flotte dans un marcel blanc-taché et sa truffe violette de vignoble fort peu noble qui boit direct au cube, se targuant même dans sa présentation d'idolatrer Vanessa Paradis, la flûte traversière, Mussolini, les pandas, Emile Louis et les teletubbies. Il reçoit peu de messages de prétendantes (tous hélas jugés sans suite, cause trop laides, excuse nous Brad Pitt) mais par ailleurs les alertes Cassos pullulent. Une situation qui mine peu à peu Saturnin. 
Alors un soir de blues où il tente de se donner la mort en écoutant l'intégralité de la discographie musicale de Jean-Luc Lahaye, il comprend enfin, il veut devenir confiseur. 
Il commence à trainer devant les collèges en imitant le cri du Matt Pokora en rut, pour la voix pas de problème, mais son plan Machiavélique échoue car il a une bonne cinquantaine de kilos à perdre et un devis à cinq chiffres signé par un chirurgien plastique de renom pour pouvoir prétendre lui ressembler. Qu'à cela ne tienne, Saturnin n'démord pas et réussi à s'infiltrer dans quelques Skin party d'adolescentes à pustules en se faisant passer pour un DJ à frange à la mode dans les boîtes branchées d'Ibiza, mais les curés déjà sur place le démasque et le boute de la fête à chaque fois. Saturnin perd espoir, il pense alors à la Thaïlande mais il a peur de l'avion, quant aux prostituées, il se dit qu'il préfère encore prendre Napoléon en missionnaire que de réchauffer la tambouille des restos du cul, oui, Saturnin est un fils de pute qui a des principes de fils de pute, et ça, c'est tout à son honneur de fils de pute. 
Il commence à se dire que même les proies les plus dociles sont hors de sa portée et sombre définitivement dans la dépression. Mais alors que ce fameux après midi d'août il tente de se suicider lisant un livre Jack Lang préfacé par Daniel Cohn-Bendit, il entend au dehors une douce voix de crécelle s'envoler dans le ciel:

"OOOOH DJADJA, YA PAS MOYEN DJADJA, CHUI PAS TA CATIN DJADJA"

Saturnin sort dehors et s'approche doucement de la haie d'où vient la mélodie, tel un prédateur va t'en chasse. De là, il peut voir Anémone en maillot deux pièces gigoter sur le transat les écouteurs dans les oreilles. Saturnin craque et sort son bretzel, embarqué dans une excitation frénétique, il fait bouger la haie comme pour y faire tomber les pommes.

"MAMAAAAAAAN! Y'A LA HAIE HANTÉE QUI SE REMET À POUSSER DES CRIS DE GORILLE!!!!"

"- Encore??!! Ça fait trois fois cette semaine! Rentre à l'intérieur ma chérie, on n'est jamais trop prudent!"

S'en est trop pour Saturnin qui regarde s'enfuir les noisettes comme il l'a fait durant tant d'années. Alors dans un élan de frustration il défonce la haie et saute sur Anémone mais glisse au contact de sa peau badigeonnée de Monoï bon marché et se fracasse le crâne sur le rebord de la piscine avant d'y rouler-bouler et de s'y noyer comme la vulgaire merde qu'il a toujours été.

Le juge Russe lui mettra la note de 2 pour son plongeon raté, quand aux autres, ils ne seront guère plus cléments, lui attribuant des notes allant 0 à 1.
Saturnin sera aussi jugé par un tribunal pour tentative de viol sur mineure et pour mort idiote et sera condamné à mort pour ces deux chefs d'accusation.

Il est à ce jour encore dans son cerceuil et même si les chaumières de France peuvent encore couler des nuits paisibles, il reste encore des questions qui demeurent sans réponses.

Pourquoi Napoléon boite? 
Qu'est devenu Matt Pokora?
Qui que quoi dont où?

Des questions qui, soyez en convaincus, demeurent en secret dans les adages du temps.

Report this text