FAUVE AUX NUITS DE FOURVIERE

joanandmom

Un concert survolté dans un endroit magique...


Une jolie soirée du mois de juin, je traîne mon pote Nono au concert de Fauve, il connait quelques chansons, il pense qu'il va y avoir deux cent personnes, il vient juste parce que c'est un gars sympa et qu'il n'a pas osé me dire non.

Quand on entre dans ce théâtre en plein air, c'est bondé, la fosse déborde, et les quelques places disponibles sur les gradins se remplissent à la vitesse de l'éclair. En première partie, le groupe BRETON, j'aime beaucoup, la rythmique et le  son, seul hic, on ne comprend pas un seul mot (même si c'est en anglais)… mais l'ambiance est déjà là, la fosse s'agite de toute part.

La nuit est tombée, le collectif FAUVE s'empare de la scène, De Ceux est leur première chanson, « nous sommes de ceux qu'on ne remarque pas » je pourrais vous déclamer toute les paroles de cette chanson tellement je l'ai écouté, tellement elle me parle, tellement elle parle à tous ceux qui sont là ce soir à Fourvière. Mon pote Nono est scotché, devant nous des couples de cinquantenaires, conquis… Même le groupe n'en revient pas de l'engouement qu'il suscite, ils prennent la parole à plusieurs reprises pour nous dire à quel point ils sont heureux d'être là, dans le plus beau de leur rêve.

Toutes les chansons s'enchaînent à un rythme effréné, beaucoup plus rock que l'album, très très rock. Tout le monde bouge, s'agite. L'énergie du chanteur est incommensurable, il sautille comme un boxeur, arpente la scène sans cesse mais sa voix est là, placée et forte, même les parties parlés un peu rapide sont parfaites, on comprend chaque mots, chaque intention. Ce que ce groupe arrive à faire après seulement 2 ans d'expérience, c'est énorme et très prometteur pour la suite. Un seul regret pour moi, c'est d'avoir perdu un peu les mélodies plus calme de la Lettre à Zoé et du titre Infirmière. Même les refrains de ces chansons deviennent speed, et je les préfère pour le coup sur l'album. Je pense qu'ils vont avec l'expérience apprendre à doser l'énergie. Un concert rock avec une ballade calme et cool, c'est magique !

La force de ce groupe et l'engouement qu'il suscite vient des textes, de leurs vérités, parfois cruelles et noires, ils parlent du côté sombre de chacun d'entre nous, des désillusions de la vie, de la maladie psychique, de l'amour impossible ou compliqué…

Pour le rappel, ils entonnent le fameux BLIZZARD, les quelques 11000 spectateurs, reprennent en cœur, « si tu m'entends le blizzard, va te faire en----- » même les cinquantenaires de tout à l'heure, debout le bras levé, hurlent,  comme nous tous…finalement.

Quand la soirée s'achève, on se dit : déjà, c'est passé trop vite, c'était un beau moment. On se sent tellement proche de ces Fauves-là, du mal-être qu'ils décrivent qu'on aurait envie d'aller boire un verre avec eux après comme avec des amis pour refaire le monde jusqu'au bout de la nuit.

ps: Au public des nuits de Fourvière, je ne comprends pas pourquoi vous jetez tous les coussins sur scène à chaque concert, c'est ridicule les gars, faut arrêter !

 

  • En fait, si Fauve a rendu son show beaucoup plus rock que son album, c'est parce que dans les festivals ils ne sont pas vraiment têtes d'affiche. Personne ne les connaît et ils doivent rameuter un max de personnes ! Et le fait que lettre à Zoé et Infirmière ne soient pas interprétées comme des ballades, c'est pour ne pas décrocher le public et pour garder tout l'énergie qu'ils transmettent ! Voilà, sinon j'aime bien ton vécu du concert !

    · Ago over 5 years ·
    Capture d%e2%80%99%c3%a9cran (10)

    ju1139

  • Fauves, des Lyons? Pas une fosse promesse en tout cas ;-)

    · Ago over 5 years ·
    1400256 10202602537647344 2123697716 o

    jacquessotty

Report this text