Hors système

Cyril Quesnel

Débranchez

Je me jetais dans la rivière, l'eau était fraîche, c'était bon.

C'était mon rendez-vous quasi quotidien, celui avec la nature et moi-même.

La non pensée, respirer, la liberté.


Pour ne plus voir les difficultés, je décidais d'avancer sur le dos.

A ma surprise mon bras vint frapper une queue de sirène.

La pauvre était échouée et en train de suffoquer.

Une sirène ! Purée, je n'ai pas pu m'empêcher de la sauver !

Je soufflais en elle, tout ce que j'avais !

Et la vie reprit, dans ses branchies, ses poumons ?

Que sais-je ?

Encore endormie, je décidai d'écailler sa belle queue irisée.

De longues jambes apparurent ! Quelle allure !

Je lui appris à marcher

En lui tenant la main

Et après quelques temps, des jours, des nuits

Un matin, elle est parti.

Qui sait, des ailes lui ont peut-être poussé !


  • Va savoir, avec les sirènes,
    .....si c'est une légende,
    pourquoi leur pousse-t-il des jambes,
    avec des bas de laine ?

    Ou bien des ailes
    dans leur dos
    en ont-elles besoin pour aller dans l'eau,
    ces demoiselles ?

    · Ago 3 months ·
    Another flying machine     ( zouing machine)

    rechab

  • Votre sirène qui s'est tirée sans vous dire ciao, je connais sa soeur ! Dans mon dossier "mythologies amoureuses", le conte: "Le câlin vient de la mer", je l'ai rencontrée.
    Purée, quelle famille ces deux là ! J'vous dis pas la mère...

    · Ago over 1 year ·
    Oiseau... 300

    astrov

Report this text