J'ai les crocs

Archange Flippé

En faim de vie



Lorsque je ferme un cercueil puis l'autre, je n'y vois plus, 
c'est déjà le calvaire de terre.

Mes organes sont dispersés, c'est le macchabée abats.

Qui ne dit maux qu'on sent,
avancent ceux qui font la fine mouche.

En faim de vie, j'ai eu la dalle
mais n'en suis resté de marbre pour autant.

Quand j'ai avoué avoir les crocs
d'aucuns m'ont traité de vampire, et le meilleur !

Dans mon caveau mieux me faire tout petit,
la mort dans les larmes, plus que le repos sur les os.






" La mort ne m'aura pas vivant. " Cocteau

Report this text