Jamais « d’œufs » sans trois

Christophe Peroua

J'adore l'histoire de poules.

Dans une basse-cour vivait une poule et tous les animaux l'avaient surnommée la cocotte-minute. En effet, elle était réputée pour avoir la cuisse légère. Lorsqu'un coq lui disait : « Tu viens ma poule ! » elle accourrait sur le champ…enfin, elle courait en direction des bottes de foin pour s'y coucher. Dès qu'il s'agissait d'aller prendre son pied, elle se retrouvait en « poule position ». J'ignore si l'expression pied-de-poule vient de là, mais il n'y a pas de mal à se faire du bien et puis ne dit-on pas se coucher comme les poules.

 

Ce quolibet lui avait été attribué par les autres volailles par jalousie pour son succès auprès de tous les coqs. « La belle rouge » était sa pire ennemie, une poule nourrie au grain d'un certain âge. Elle n'arrêtait pas de lui voler dans les plumes et lui disait : « si tu t'imagines, si tu t'imagines poulette poulette, si tu t'imagines qu'ça va,     qu'ça va, qu'ça va durer toujours la saison des za, la saison des za, saison des amours, ce que tu te goures poulette poulette, ce que tu te goures ». Une poule d'eau friande des histoires d'Ô rêvait de vivre des instants coquins dans un bon duvet. Les coqs se moquaient d'elle et la nommaient la poule mouillée. Alors devant le succès de la cocotte, elle enrageait. : « Dès que tu vois un coq, tu le trouves « des jabots » et même si c'est un « coq laid », tu es prête à le suivre. Tout ce qui t'intéresse, c'est de montrer ton croupion. La poule aux œufs d'or que tous les coqs appelaient : la poule de luxe, revendiquait une certaine richesse intérieure. Elle aurait aimé qu'on lui fasse la cour. « Les coqs n'aiment que les coquines » disait-elle, la bouche en cul-de-poule.

 

Pendant ce temps un âne qui regardait la scène faisait des commentaires avec un coq. « Elle a des beaux « œufs » n'est-ce pas ?

- En effet, mais elle cocotte énormément ».

Mais là je passe du coq à l'âne. Revenons à nos moutons ou plutôt à nos poules. Un beau jour la cocotte-minute donna naissance à six petits poussins et devint une véritable maman poule. La nouvelle fit le tour du poulailler, mais les autres volailles continuèrent à lui voler dans les plumes. Quant aux coqs, ils ne voulurent plus d'elle, vous pensez une mère de famille. Et puis on ne sut jamais qui fut le père. Alors, un bon matin avant le chant du coq, elle quitta la basse-cour. Aux dernières nouvelles, elle vivrait dans une cage à poules avec ses poussins. Elle aurait rencontré un coq d'une extrême douceur qui se nommerait « le bonbec ».

 

 Depuis son départ une autre poule est devenue la coqueluche de ces messieurs. Elle aurait, d'après la rumeur vingt-deux prétendants. Les autres l'auraient surnommée « la poule à gars » et quand ils la verraient, ils lui chanteraient pour se moquer: « Viens, Poupoule ! Viens, Poupoule, viens ! 

 

Mais l'histoire se répétera, car n'oublions pas que jamais « d'œufs » sans trois.

 

 

 

  • alô toi, la poule de luxe, tu connais^^ je te donne rendez-vous tout au haut de la tour Eiffel. Comme dans tant de films romantiques j'y serai. Une poule volante, tien donc^^ grosse bise mon grand ami +++

    · Ago 11 months ·
    6a012876c02e5d970c019affb02dba970d 500wi

    suemai

  • Décidemment tu fais une fixation sur les poules qui se couchent... comme tout le monde le sait... fort tôt ;-))

    · Ago over 3 years ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

Report this text