JEU

Apolline

Cet ancien jockey et non pas le JOCKER était un personnage étrange et dépassé, un drôle d'oiseau qui aimait dévorer à pleines dents des citrons  juste avant de s'affranchir à des figures de sauts d'humeur. La barrière du jour, ce galopin au poil blanc l'avait remontée à bloc alléguant que sa grandeur ascorbique, comme celle du blanchiment, n'avait d'égal à son trop d'ampleur dramatique, assurément.

Bonnes ou mauvaises pioches ?... Dans son jeu de cavalier mis à honneur, le sourire énorme, il n'eut pas peur de s'élancer, fendant l'air sauf qu'il se rua sur le haut d'un tronc en rebondissant six fois et ce fut en tête de linotte que Jock perdit toutes ses quenottes.        

Report this text