La Colombe et le Loup

sandrarose


Dame Colombe en ce matin,

Se baladait au gré du vent

Doutant encore de son chemin

Comme peut douter un enfant.

Compère Loup de son côté

Avec entrain se promenait,

Sous le soleil il observait

Ce que la nature lui offrait.

Dame Colombe l'aperçut,

Un instant ne respira plus

Et tout à coup elle comprit

Qu'elle ne verrait plus que par lui.

Le cœur battant elle s'approcha

Et tout près de lui chuchota.

Compère Loup eut l'air surpris

Mais fut flatté je vous le dis!

Ils discutèrent des heures durant,

Ne voyant plus passer le temps,

Et de sourires en mots doux

Dame Colombe baisa sa joue.

Compère Loup tout retourné

Tenta alors de s'expliquer:

Une colombe, même à son goût,

Ne serait jamais Dame Loup!

Dame Colombe lui répondit

Que si deux âmes étaient unies,

Le lien du cœur était si fort

Qu'il n'était nul besoin de corps!

Compère Loup un peu surpris

Compris que c'était pour la vie

Et tout doucement lui promis

D'être pour toujours son ami!

Et qu'âmes sœurs ils resteraient

Sans jamais plus s'interroger

Et qu'au delà de tout cliché,

Colombe et Loup pouvaient s'aimer!



Report this text