LA DANSE AUX PAS LEGERS

Nadia Esteba

LA DANSE AUX PAS LEGERS

Unissant les hommes

Au coeur offert

Bras levés pour une danse

Celle de la terre sacrée

Elle tourne la ronde du grand feu

Bras levés en hommage au Soleil Dieu

Elle dit leur amour

Au son des tambours

Elle tourne, du vent la chanson

Elle dit un grand Nom

Un Nom qui se propage

Dans les quatre directions

C’est la cérémonie des émotions

Dans le sol, les la les si ,

Sont unis les esprits

Celui des loups; ceux des bisons.

Au ciel, sont nos ancêtres

Dans les couleurs du couchant

Se voient les luttes sanglantes

Mais les hommes dansent

C’est l’exutoire à un sentiment

Qui fait pleurer les nuages

A la terre on dit pardon,

Le remords ou la peine? Par cette prière

Elle court, court, l’eau des rivières

De cristal est la musique de pluie

Dans le parfum le chant des prairies

Tournent, tournent les aigles sacrés

Heureux celui qui n’a plus rien

Voilà ce que me dit l’indien

Riche est celui qui a tout donné

Le vide est plein de rêves

Je les chevauche sans trêve

En recevant le baiser des étoiles

Report this text