La déchirure - Haïku souffre

Shudrack

Quand en une seconde la vie semble basculer dans le cauchemar Quand on crie, on prie, on espère Quand l'espoir revient Quand on commence une seconde vie

Ton cœur attaqué

Le mien aussi se déchire

De te voir souffrir

 

Dans un souffle enfin

Des yeux bleus grands ouverts qui

Disent « j' te reconnais »

 

Comme étonné

Tous deux de se retrouver

Et toujours vivants


Tony Shudrack Gréaux
Illustration : Leviathan Anish Kapoor
Report this text