LA DERNIERE REVOLUTION DE LA POMME

Carine Pitocchi

Un article sur la dernière technologie développée par Steve Jobs en 2024

15 juin 2024.

Très attendue, la sortie de la nouvelle technologie Apple créée l'événement une fois encore. Steve Jobs a révélé cet après-midi devant un parterre de journalistes et de curieux la dernière technologie de la marque à la pomme.

Développée dans le plus grand secret, l'Imind vient bouleverser l'ère du numérique et dévoile son procédé révolutionnaire.

On pensait avoir été jusqu'au bout de ce qu'il était possible de faire en matière de communication, mais c'était sans compter sur le génie infini du visionnaire Steve Jobs.

Après avoir connecté les humains les uns avec les autres avec la sortie de son Iphone il y a déjà 17 ans, Apple s'attaque aujourd'hui au support lui-même en le dématérialisation presque totalement.

Désormais, plus besoin de smartphone, avec l'Imind vous êtes désormais propriétaire en même temps d'un téléphone, d'un Ipad, et d'un Imac sans pour autant avoir besoin de posséder physiquement les trois.

Explication de cette prouesse technologique :

À première vue, ça ressemble juste à une simple petite oreillette blanche. Mais glisser là dans votre oreille et le monde du numérique s'ouvre à vous. En amont, vous aurez configuré votre Imind personnel, soit dans une boutique de n'importe quel opérateur téléphonique, soit dans un appel store, cet étape achevée votre oreillette même en cas de perte ou de vol ne pourra être utilisée que par vous ou toute personne que vous aurez désignée . Vous n'en croirez pas vos yeux quand vous constaterez que votre Imind reconnaît le pavillon de votre oreille !

Vous êtes maintenant fin prêt pour faire l'expérience incroyable de l'Imind.

Plus besoin d'écran ni de clavier, vous pensez « appelez maman » et votre Imind appelle votre mère, vous pensez consulter Facebook et l'Imind affiche l'application du réseau social sur votre écran mental.

Avec l'Imind tout se passe à l'intérieur de votre tête et vous pouvez absolument tout faire, simplement en y pensant ou plutôt en le commandant mentalement.

Vous voulez écouter de la musique, Itunes s'ouvre à l'intérieur de votre esprit et les musiques défilent; le logiciel peut même vous conseiller sur le son qui vous ferait le plus de bien ou moment où vous le consultez en se basant sur vos données physiologiques enregistrées par l'Imind.

À cela s'ajoute une option que vous pouvez acheter moyennant 1500 euros, ce qui reste raisonnable compte tenu du défi technologique qui tient dans le procédé dont je vais vous parler maintenant, l'Iscreen.

À première vue ça ressemble à un bracelet (dont vous pourrez choisir la couleur), l'Iscreen recevra une commande de votre Imind et au lieu que l'image ou la musique soit projetée dans votre esprit, il apparaîtra sur un écran virtuel visible pour vous et ceux qui vous entourent.

À bien y regarder, les puristes diront que cette technologie existait déjà, à un détail près comme l'a soulevé Steve Jobs lors de sa présentation ; on peut en effet obtenir un résultat semblable à celui de l'Imind en implantant une puce dans le lobe frontal d'un individu. Cette expérience a été menée avec succès, mais on se demande bien qui pourrait accepter qu'on lui insère un corps étranger dans le cerveau ?

Pour Steve Jobs, ce procédait n'avait rien de révolutionnaire, mais au contraire lui semblait barbare et difficilement réversible, quand on connaît les croyances « du gourou végétarien à la pomme » on comprend aisément qu'il ait refusé d'emprunter cette voie.

En tout état de cause, il est difficile de parler de l'Imind ou d'écrire sur lui d'ailleurs, la seule chose à faire, c'est d'en faire l'incroyable expérience.

Dix heureux chanceux ont pu essayer l'Imind le jour de la présentation et devinez quoi ? J'étais parmi eux. Je vais essayer de vous faire entrapercevoir ce que l'on ressent une fois l'oreillette posée dans votre pavillon auriculaire.

Tout d'abord, c'est une sensation étrange, pas le contact de l'oreillette (dont vous avez déjà l'habitude si vous écoutez de la musique), mais plutôt la mise en connexion. Votre Imind, se relit à vos données personnelles, celles qui sont stockées dans votre cerveau et se charge de celles-ci. Ensuite, il prend contact avec vous, comme une sorte de petite voie intérieure qui vous demande si vous voulez faire telle ou telle chose. En fait c'est comme si votre oreillette et vous, vous apprivoisiez l'un l'autre. C'est un moment intense durant lequel, quelque chose se passe à l'intérieur de vous. Ce processus prend environ une quinzaine de minutes, c'est à la fois court et en même temps extrêmement long. Quand le contact est établi, vous pouvez commencer à passer commande auprès de l'Imind et il exécute chacune de vos demandes, non sans s'être assuré qu'elle a bien été comprise. Du coup, aucun risque de fausse manipulation due à une pensée non contrôlée.

J'entends déjà certains d'entre vous me dire, « mais qu'elle horreur ! » avoir ce truc dans la tête à longueur de journée ce serait terrible ! Ce à quoi je réponds, qu'ils ont raison et que Steve Jobs lui-même a partagé cette inquiétude, c'est pour cela que l'Imind est devenue une oreillette, il suffit de l'enlever pour couper la connexion. Finalement c'est aussi simple que de retirer vos écouteurs des oreilles quand vous arrêtez d'écouter de la musique.

En résumé, l'Imind s'essaye, se vit, s'expérimente. Le seul bémol, vous vous en doutez, son prix. Il vous faudra débourser 15000 euros pour la petite oreillette blanche et pas sûr que nous ayons tous les moyens de nous permettre un tel luxe. Mais on se rappelle qu'il en avait été de même au moment de la sortie de l'Iphone… À suivre donc…

 

 

Report this text