Steve Jobs, la technologie et l'iGovi : 13 ans d'histoire

Colin

Automne 2024 - Trois ans après la révélation qui a bouleversé le monde entier, nous avons documenté 13 ans de rebondissements dans le monde de la technologie.

5 Octobre 2011 : La terre entière apprend la terrible nouvelle du décès de Steve Jobs, célèbre visionnaire de l'informatique ayant régné sur l'empire Apple pendant presque quarante ans. La nouvelle atteint les aficionados et quidams à travers la planète, provoquant des raz-de-marée d'hommages, d'articles et débats sur le net, de la production de films et de biographies. Tim Cook, déjà aux commandes des affaires quotidiennes depuis le début 2011, prend les rênes du navire.

Automne 2013 : L'iPhone 5S/5C écoule 9 millions d'exemplaires en une semaine, en faisant le meilleur lancement de la marque, qui se porte pour le mieux.

Automne 2014 : L'iPhone 6 est lancé, ainsi que l'iWatch. La marque souffre d'un déficit d'image depuis la découverte des failles de sécurité, ainsi que la révélation durant l'été des accords d'Apple avec les services de sécurité. Les ventes s'essoufflent, au grand désespoir de Tim Cook et des actionnaires. La réalité augmentée prend son envol grâce à Sony.

2015 : Année sans remous pour Apple qui sort les évolutions de son iPhone 6 et de son iWatch. L'iPad subit quelques améliorations mineures. L'image de la marque ne semble pas vouloir s'améliorer. Samsung se démarque sur le marché en lançant les premiers modèles grand-public de téléphone à batteries en Nanowire. L'HTLM5 s'est répandu sur tout l'Internet.

2016 : L'IPV6 est officiellement fonctionnel, permettant de passer de 4 milliards d'adresses IP disponibles à 300 milliards de milliards de milliards de milliards. La même année, le web sémantique devient entièrement opérationnel. Google (dont le chiffre d'affaire s'est effondré depuis le flop de leur dernier modèle de lentilles de réalité augmentée) s'associe avec Samsung. Les deux deviennent les leaders du marché, notamment grâce au premier service d'accès universel à internet. L'humanité n'a jamais été autant connectée. Succès commercial.

2017 : Le nombre de Smartphones dépasse le nombre d'habitants de la planète. Les objets connectés envahissent le quotidien. Apple lance sa première maison entièrement connectée, la iHome. Presque tous les objets, de l'électroménager au mobilier, sont enfin connectés. Les voitures autonomes sont enfin fonctionnels.

2018 : Apple n'arrive pas à donner suite à sa recherche de constructeurs viables pour faire face à l'embargo de la Chine qui refuse tout commerce extérieur depuis la Guerre Économique Totale débutée fin 2017.

2019 : La marque vit sur ses stocks qu'elle épuise rapidement. Les modèles deviennent collectors et s'arrachent à prix d'or sur le marché de l'occasion. Peu de chiffre d'affaire pour la marque à la pomme. Dans le même temps, des rumeurs de premiers logiciels Microsoft passant le test de Turing se glissent dans le discours des médias. Google-Samsung teste ses premiers services de marketing en temps réel.

2020 : Google-Samsung prend la place de leader du marché. Tim Cook disparait de la circulation. Apple semble être de l'histoire ancienne. Des rumeurs commencent à naitre disant que Steve Jobs aurait été aperçu dans un archipel haïtien. Aucun communiqué de la part de la marque ni de la famille de l'ancien prophète.

Printemps 2021 : Une vidéo prétendant avoir filmé Steve Jobs récemment fait son apparition. Les médias s'emballent. Toujours pas de communiqué officiel sur le sujet.

5 Octobre 2021 : 10 ans tout rond après l'annonce de sa mort, Steve Jobs envoie un communiqué dans le monde entier. Nous vous en avons traduit les passages essentiels :  
« Moi, Steven Paul Jobs, lance ici un message au monde entier. Je ne suis pas mort. (...)
En 2011, des hauts placés d'Apple, industrie à laquelle j'ai consacrée ma vie, ont de nouveau essayé de m'évincer de la direction d'Apple, sans comprendre que sans moi, cette industrie n'est rien. Sans comprendre que sans moi, cette industrie s'effondrerait. (...)
C'est pourquoi en 2011 j'ai prétendu un cancer qui m'aurait été fatal. Mes proches étaient dans la confidence, mais je m'excuse auprès de tous ceux blessés par cette nouvelle. (...)
J'ai passé dix ans ici, dans les montagnes haïtiennes, vivant dans la simplicité la plus totale auprès des populations et des religieux. J'y ai redécouvert la méditation et la transe. (...)
Regardez ce que la marque a fait sans moi, suivre le troupeau, et se laisser écraser. Ici, j'ai retrouvé l'inspiration. Ici, je suis redevenu un visionnaire. Attendez-moi de pied ferme. »

Hiver 2021-2022 : La population planétaire s'agite. La famille de Jobs confirme les dires de Steve. De nombreux curieux cherchent à localiser l'ancien patron d'Apple.

Été 2022 : Steve Jobs annonce officiellement son retour aux États-Unis et donne rendez-vous aux journalistes du monde entier à l'aéroport de Palo-Alto le 25 Octobre suivant. Tim Cook fait une brève apparition médiatique qui restera anecdotique.

25 Octobre 2022 : C'est la foule sur le tarmac de Palo-Alto. La famille Jobs est présente mais refuse, entourée d'un service de sécurité montrant les dents, de répondre à une quelconque question des journalistes. L'attente parait d'une longueur absolue alors que l'avion n'a que 30 minutes de retard. Les journalistes soufflent des ragots sur le retour du patron. L'avion se pose. L'escalier s'ouvre, tout le monde a le souffle court.
Steve Jobs descend soudainement de l'avion. Il arbore son bien connu sourire et son jean/col roulé/basket légendaire. Si l'horloge de nos lunettes n'affichaient pas 2022, nous pourrions penser qu'il n'était parti que quelques semaines. Il rejoint un pupitre pour parler aux journalistes qui restent silencieux et attentifs :
« Me revoilà. Durant ces dix ans, j'ai été ailleurs. Ailleurs car c'est le seul endroit où l'on peut vraiment créer. Ailleurs car c'est l'endroit où l'on n'est pas pollué par les objets du quotidien, par ces choses que vous avez améliorées sans jamais en créer, par ces choses qui ont évoluées sans jamais naître. Et c'est pour ça que je reviens aujourd'hui. Car j'ai trouvé. J'ai trouvé l'objet de demain, celui qui fera renaître l'industrie que j'ai bâtie de tout mon être. D'autres ont eu un rêve, moi j'ai eu une vision. Attendez-moi de pied ferme. »

31 Octobre 2022 : Les États-Unis fêtent Halloween et Tim Cook annonce le retour officiel de Steve Jobs à la tête d'Apple.

Janvier 2023 : Après avoir fait parler pendant deux mois, les nouvelles de Steve Jobs se font discrètes. Personne ne sait vraiment ce qu'il fait, il n'apparait pas dans les médias. Il est peu vu avec sa famille ou dans l'entreprise.

Mars 2023 : Les rumeurs vont bon train. Steve Jobs se serait enfermé avec une poignée d'ingénieurs dans les sous-sols d'Apple pour travailler à la création de son nouveau projet. Ces rumeurs seront confirmées fin Mai.

Septembre 2023 : Apple annonce la sortie du nouveau produit pour Juin 2024. Steve Jobs continue de se faire discret durant tout l'hiver.

Mars 2024 : les journalistes sont convoqués à une conférence de presse le 20 Juin 2024. Jour du solstice d'été, dit l'invitation.

20 Juin 2024 : Nous y voici. À la conférence que tout le monde attendait depuis presque quinze ans. La conférence de la renaissance du mythe Apple. La conférence de l'objet qui devrait changer nos vies.
19.00 : Les portes s'ouvrent devant une foule de journalistes dont certains attendent depuis plusieurs heures pour une place au premier rang.
19.30 : Tous les journalistes ont pris place et pas un siège ne reste de libre. Ponctuel, Steve Jobs fait son apparition sur la scène, dans son accoutrement habituel, avec le sourire fixe de l'homme qui en sait plus que son public, prêt à dévoiler un immense secret.
19.33 : Après un court rappel du parcours d'Apple depuis sa création, Steve Jobs nous fait un topo de son voyage de dix ans dans les montagnes. Nous sommes bluffés. D'après ses dires, il aurait vécu dans un petit village reclus qu'il aurait rejoint en 2011 avec tout juste sur le dos son col roulé et son jean. Malgré l'acceptation quasi-immédiate de la population, il lui aura fallu 6 mois pour se faire à la langue locale. Première question d'un journaliste.
« Mais pourquoi ? »
Petit sourire en coin de l'homme.
« Vous savez, j'ai renoué avec ma jeunesse. J'ai retrouvé ce qui avait fait de moi un visionnaire. J'ai de nouveau déplacé les portes de ma perception, tout en retrouvant une rigueur intellectuelle implacable. Cela, vous l'avez perdu, je l'avais perdu, mais c'est pourtant comme ça que nous ouvrirons les portes du futur. Je peux vous dire que ce n'est en tout cas pas en recyclant le passé. Ce qu'a fait la technologie ces vingt dernières années. Rien de nouveau, rien de chimérique, d'un peu déraisonnable. Juste un petit confort qu'on se contente de rendre plus cotonneux. Ce n'est pas ce qui fait les grands hommes. »
Silence dans l'assemblé.
19.35 : Tim Cook prend la parole, présentant les nouvelles évolutions des produits existants qui n'ont pas subits de mise à jour depuis plus de cinq ans. Moue de l'assemblée, pas de succès pour Tim Cook qui cède très vite la place à Steve.

19.38 : « Je sais pourquoi vous êtes là. Vous voulez savoir pourquoi moi, je suis là. »
Steve n'a pas perdu de son showmanship. Il aime laisser monter la tension dans une assemblée qui s'impatiente depuis plusieurs heures pour certains.
Il appuie sur un bouton de sa ceinture. Un étrange objet en forme de bracelet s'affiche derrière lui.
« Laissez-moi vous présenter le iGovi. La première technologie qui fait de vous bien plus que vous. »
19.42 : L'assemblée s'agite depuis deux bonnes minutes et Steve Jobs ne coupe pas le brouhaha pour le moment. Il semble apprécier cette foule qui rumine.
19.43 : Geste de la main de l'homme. Silence dans la salle.
« Je vais tout vous expliquer. Dans les montagnes, j'ai compris. J'ai compris que nous ne devions plus posséder les objets. Nous ne devions plus les plier à notre volonté. Nous devons vivre avec eux. Notre technique traverse la matière, nous l'avons soumise à nos désirs. Il est grand temps que la technique vive avec nous, plutôt que pour nous. »
Murmures dans la salle. Pause du prédicateur.
« Avec l'iGovi, c'est la technique avec vous. Porté autour de votre poignet, l'iGovi vit avec vous, dort avec vous, aime avec vous, meurt avec vous. Mais laissez-moi vous expliquer son principe. L'iGovi possède une phase d'apprentissage, durant laquelle il enregistre tout : tous les mots que vous dites, tous les sons que vous entendez, la chaleur de votre peau, le rythme de votre coeur, votre tension artérielle, la sudation de votre peau, ses coordonnées GPS indique le lieu, les personnes avec qui vous vous trouvez, et plein d'autres choses. Le tout s'enregistre dans une base de données sécurisée que vous gardez chez vous. »
Appuyant sur un nouveau bouton, il dévoile un étrange objet en forme d'oeuf, réceptacle des informations envoyées par l'iGovi.
« Mais c'est ici que tout devient intéressant. Grâce à ce qui est stocké dans votre base de données, l'iGovi est capable d'offrir un profilage si pointu qu'il devient capable de réfléchir pour vous, comme vous. D'ailleurs plus que comme vous, il peut être vous. L'iGovi est doté d'un projecteur holographique qui peut vous projeter partout où vous en autorisez l'accès. Notifiez par votre bracelet, vous pouvez accepter d'envoyer à votre place l'hologramme interagir avec les personnes en demandant l'accès. Et à vous de continuer vos actions quotidienne en laissant vos contacts interagir avec votre hologramme. »
Il marque un silence. L'assemblée est de nouveau silencieuse, béate. Cela semble tout bonnement impossible. Nouvelle intervention d'un membre de l'assemblée.
« Mais c'est impossible. Aucune machine ne peut mimer l'humain à ce point.
- Vous savez, nous avons développé des intelligences artificielles passant le test de Turing depuis le début des années 2010, ici, à Palo-Alto. »
19.50 : Steve Jobs développe les caractéristiques techniques de son produit dans un jargon d'initiés qui ne nous permet de prendre que peu de notes. Nous saisissons juste au vol l'usage de la technologie Smartdust pour la captation d'informations, ainsi que le calcul basé sur des nano-technologies par calculateurs quantiques. Le reste est complexité jargonnante.
La technologie semble plus qu'au point, et est opérationnelle depuis six mois dans les locaux d'Apple. Il devient donc possible d'artificiellement cloner l'esprit humain. Mon voisin de droite glisse quelques remarques sur les dangers éthiques des dérives d'une telle technologie.
« Les potentialités sont immenses, vous savez, répond Steve. Nous n'avons probablement pas encore idée des développements futurs de ces technologies. L'usage surprend et dépasse toujours ce que nous avions prévu au développement. Ensuite, c'est à l'homme de savoir s'en servir. »
19.59 : Questions-réponses très terre-à-terre avec les journalistes sur le prix de vente, la disponibilité.
20.10 : « But wait, there's one more thing » nous lance Steve avec une joie à peine dissimulée.
La foule retient son souffle.
« L'iGovi sera porteur d'un nouveau service culturel. L'ultime entertainment. L'expérience qui dépasse toute les expériences. » Silence
« Celle de votre rencontre directe avec les artistes. Notre service holographique proposera une banque de données grandissante de projections d'artistes de vos choix. Vous avez toujours rêvé de pouvoir converser avec les plus grands artistes d'aujourd'hui ? D'avoir des spectacles comiques en direct, des lectures de livres d'auteurs par les auteurs, des conversations avec vos acteurs préférés ou un solo de votre guitariste favori ?
Aujourd'hui, c'est possible… Vous n'y avez pas encore pensé, nous l'avons déjà fait.
»

Report this text