La marchande d'oeufs (3)

aile68

J'ai laissé la vieille marchande à son travail et j'ai dit au revoir à la veuve. Celle-ci m'a salué d'un mouvement de tête gracieux et a continué son tour de marché. Je n'avais plus qu'à rentrer chez moi mais une curiosité qui me venait de je ne sais où (la compassion sans doute) m'a arrêtée au coin de la rue pour observer la vieille femme. Elle s'était assise sur une grosse pierre qui semblait faite pour elle, chaque jour de marché elle s'asseyait dessus avec son panier d'oeufs à ses pieds qu'elle vendait pour trois sous l'un. On ne sait pas combien elle en avait à chaque fois, peut-être vingt, peut-être quinze, ce qui faisait beaucoup je trouve, elle devait avoir un sacré poulailler. Comme elle ne vendait plus d'oeufs, je me suis surpris à prier pour que quelqu'un lui en achète mais personne ne s'arrêtait. J'étais triste pour elle mais je ne pouvais rien faire pour l'aider. C'est alors que j'ai entendu une petite voix en moi:

"Tu veux vraiment l'aider? Ecoute-moi! Fais exactement ce que je te dis. Avance vers ce bon monsieur à la veste grise comme si tu ne le voyais pas. J'ai regardé l'homme en question, il semblait avoir plus que trois sous.

Etonnée, je me suis exécutée sans poser de questions et comme par enchantement un garnement est intervenu en me bousculant vers ladite bonne personne en faisant tomber mes oeufs.

- Eh mes oeufs! j'ai crié. Pardon monsieur, c'est ce garçon qui m'a bousculée. J'espère que je ne vous ai pas taché! 

Les mots sortaient de ma bouche comme par magie, c'est ma petite voix intérieure qui parlait en fait.

- Non ma petite. Je suis désolé pour tes oeufs! Je vais t'en racheter d'autres.

- Oh vous êtes si gentil! Comme ça ma mère ne me grondera pas.

J'avais l'impression de rêver en voyant le bon monsieur payer la brave dame. Je l'ai remercié mille fois jusqu'à ce qu'il se mêle à la foule puis j'ai entendu de nouveau la petite voix:

- Grâce à toi, la marchande a vendu tous ses oeufs. 

- Mais qui êtes-vous, et qui était ce garçon qui m'a bousculée, je ne l'avais jamais vu avant!

- C'est un ange. Un ange qui passe toujours au bon moment...

- Un ange qui bouscule les gens?

- Celui-là est très turbulent mais il n'est pas méchant.

- J'espère bien! je m'exclame toujours intriguée...

(à suivre)

Report this text