Une maison dans l'Univers

Isabelle Polle

Avant je voyais, maintenant je regarde

Avant une Vie de béquillarde

désormais le printemps à mon âme

depuis, le chant des cigales

Avant, Je suis morte une fois

de ne jamais rien voir, je crois

de n'avoir jamais su regarder

Depuis, je regarde pour m'émerveiller

de tout, d'un presque rien,

comme l'on cultive son jardin


Il y a une maison dans l'Univers

une maison appelée la Terre


Depuis, je suis devenue bionique

et j'observe de mes sens hypersoniques

comme la réalité l'est à Merlin

pour goûter la Beauté de chaque matin.

Je sens la chaleur d'un bourgeon

ou reste éblouie par le vol d'un pigeon

Depuis, j'ai appris à regarder, écouter,

sentir, ressentir, goûter et toucher

chaque seconde, instinctivement

à décrocher le Nobel de l'émerveillement


Il y a une maison dans l'Univers

une maison appelée la Terre


D'une vie, si petite soit elle,

je la regarde comme une coccinelle

comme les mômes en ont le secret

car il engendre souvent le respect

J'écoute la foret qui nous parle

pour puiser la Paix des arbres

Comme j'ai écouté cet enfant

à la voix de cristal chantant

pour Dieu dans une cathédrale

si loin du moche, du compromis et du sale


Il y a une maison dans l'Univers

une maison appelée la Terre


Je tire les enseignements du vivant

que je regarde comme une enfant

Je m'émeus de la Beauté des êtres

et de la générosité de la Terre

dont nous ne sommes que les locataires

et savoure la Vie à leur colorimètre

La Vie a 3 milliards d'années

et coopère pour exister

durablement, sans dépotoir

pour nous y faire vivoir


Il y a une maison dans l'Univers

une maison appelée la Terre


Il nous faut l'imiter pour survivre

pour pouvoir lui sourire

Avant, je voyais le prix du baril

du pouvoir et de mon automobile

l'équilibre budgétaire

à qui appartient la mer

les conflits d'intérêts

Maintenant, je regarde celle

qui ne reflétera jamais

que le soleil la lune et le ciel.

Report this text