La nuit qui était le jour

Eddy G.N. Lane

Les îles sont les chants des rivières

Le sable était chaud.
― Qu'est-ce que c'est ?
Un garçon montra la mer.
― C'est la mer !
― C'est comme beaucoup de rivières.

Le sable, les écumes.
― On n'entend rien.
― On entend les vagues et les oiseaux .
― On n'entend pas les chansons que portent les rivières.Il montra  l'horizon.
― Et là-bas ? On entend nos chants ?                                             ― Au loin il y a des îles …
― Les îles sont les chants des rivières.                                      ―Tu es seul ? Où est ton père ? Ton nom ?
― Je suis avec  toi. Allons écouter les chants. Tu connais mon nom.
Nous avançons tout en douceur. Les chants sont très fragiles.  Comme le rêve.



Report this text