Le roi des saisons

aile68

Etre porté par un dieu mystérieux, une déesse, un prince, être l'enfant roi des beaux jours qui dansent à s'emmêler les heures, l'aube et le crépuscule se ressemblent au royaume des rêves et de la fantaisie, qui a vu le soleil se lever à l'ouest, la lune en plein jour? Marcher jusqu'à l'autel du printemps dans  les allées de magnolias, et même si la pluie menace c'est la perspective de parfums sublimés, qui se développent dans l'humidité complice d'un matin frileux. On veut vivre dans la promesse d'un amour et d'un bonheur léger et même si on est bien seul, se sentir comme un enfant aux baisers sucrés, retrouver ses huit ans dans les bras de sa mère, l'époque des courses et des jeux effrénés. Aujourd'hui s'éveille avec un soleil sans nuage, encore une journée clémente, vive le printemps, le roi des saisons!

Report this text