Une Superbe Aventure

D. A.

Critique de "La Superbe" de Benjamin Biolay (2009)

« Quelle aventure, quelle aventure…», ces quelques mots entourés d'une mélodie radieuse, retrouvés dans le premier titre de l'album « La Superbe »,  symbolisent à merveille le parcours qui nous est proposé par l'artiste Benjamin Biolay. Une aventure où se mêlent symbiose et mélancolie, espoir et nostalgie, amour et désillusion. Tout au long de l'écoute des 23 titres, nous sommes plongés dans la vie d'un homme qui nous fait voyager dans l'abîme, à travers les terrains sinueux d'un espace déconstruit, puis qui nous dépose sur un nuage d'optimisme avant de nous reconduire vers l'amertume d'un quotidien bafoué par une passion oubliée. 

« La Superbe » n'est pas un album qui a révolutionné l'univers de la musique, mais c'est une succession de titres qui ont troublé et bouleversé ceux qui en ont fait l'écoute. Ce sont des paroles et des sonorités qui touchent, ébranlent, fragilisent une population déconcertée par le monde qui l'entoure et qui pourrait bien être soignée, traitée, guérie par les compositions mélodieuses de celui qui est resté bien trop longtemps dans l'ombre. Biolay nous fait découvrir, à travers cet album, l'air frais de Buenos Aires, la beauté des paysages de Lyon, la vive émotion d'être parent,… Mais au-delà de ça, il prend le soin de nous rappeler les nombreuses fragilités de la vie telles que la disparition d'une passion amoureuse ou la mélancolie lancinante d'un homme en manque de nouveaux repères. Quelle aventure, quelle aventure,…

Album riche autant musicalement que textuellement, « La Superbe » est un régal poétique pour les amateurs de beaux textes, les virtuoses de la musique ainsi que pour les personnes qui affectionnent simplement de fermer les yeux en savourant un air qui fait du bien aux oreilles. Alors, larguez les amarres et n'hésitez pas…Partez à l'aventure.

Report this text