La vie, la mort, les amis

mademoiselle-baboune

Je partage avec vous un des plus émouvant moment de mon année 2013.

Tout cela s’est déroulé lors d'une soirée où je m’étais réfugiée chez des amis très proches.

Mon grand-père avait rendu l’âme quelques jours auparavant et je me sentais envahie par une mélancolie qui ne m’était pas familière. Je suis plutôt le genre de fille à sourire tout le temps et à profiter de la vie mais, à cet instant-là, j’avais le moral au plus bas, à la limite de la dépression.

Mes amis m’avaient accueillie chez eux pour me changer les idées avant la chose inévitable qui allait se dérouler très prochainement : l’enterrement.

Malorie est une amie que je côtoie depuis maintenant plus de dix ans. En juin prochain, elle dira oui à Jérémie pour la plus grande joie de tous.

Cette soirée-là, elle m’a demandé de venir dans sa chambre, prétextant vouloir me parler un petit peu. Nous avons discuté quelques minutes, de tout et de rien, assises l’une à côté de l’autre sur le lit. Puis elle s’est levée, s’est mise à genou à côté du lit et m’a dit très solennellement : « Veux-tu être mon témoin de mariage ?», tout cela en me tendant une bague en plastique qui fait de la lumière.

J’en étais bouche bée, cette question m’a remplie de joie et m’a fait oublier tous mes problèmes du moment.

J’ai bien sûr répondu un grand « oui », tout en pleurant au creux de ses bras. En quelques mots, elle avait fait de moi la fille la plus heureuse du monde.

Report this text