La vie ne vaut pas un fil

metis

A toutes ces vies volées...

C'est quoi la vie ?

Te l'es-tu seulement un jour demandé ? Qui se le demande encore ? Tous débattent, réforment, revendiquent, légalisent ou prêchent mais un seul y pense-t-il viscéralement ?

Suicide, obésité morbide, anorexie, burn out, alcoolisme, drogue, tabagisme, pratiques sexuelles non protégées, conduite irresponsable, isolement, nous gâchons nos vies à petit feu.

Egoïstement, nous narguons ces autres qui tombent sans raison, méprisant la valeur de leur souffle. Soigner un enfant ou faire des bénéfices, empêcher un lynchage ou respecter sa foi, sauver un migrant ou être populaire, le choix est si vite fait.

Qui pense à la portée inestimable de l'existence ? Qui se réjouie chaque matin de s'être réveillé ? Qui est soulagé chaque jour d'entendre la voix de ceux qu'il aime ? Qui remercie sa chance de pouvoir croire à demain ?

Pas moi ? Et vous ?

Voiture, facture, censure plus tyranniques que la mort. Ma vie m'est acquise, la cession crée la valeur, n'est-ce pas ?

La crainte également. Compte à rebours que réveillent les médias par une minute de silence. A quoi pensez-vous? A la mort, à la vie, à la douleur des familles ou à cette commande importante qu'il ne faudra pas oublier ? Honnêtement ? Au mieux, vous vous dites, « heureusement, ce n'était pas moi ». Sinon pourquoi ne pas être aussi sensibles aux milliers de personnes innocentes qui meurent chaque jour? Qui décide du nombre de larmes à verser selon l'origine géographique et sociale de la victime ? Et pour combien de temps ?

L'apogée du cynisme.

Tout passe avant la vie. Notre obsession : la remplir. Attendre que les jours passent, attendre le salaire, attendre les vacances, attendre le beau temps, attendre un message, attendre la chance, et ignorer qu'elle défile chaque seconde.

Pour être heureux nous « kiffons » le foot, nous aimons la glace, nous vénérons des stars, nous adorons des Dieux, nous « likons » à tout va, et nous oublions … d'aimer nos vies.

Si l'humanité avait appris à aimer la vie elle ne la sacrifierait pas pour prendre celle des autres.

  • Encore une fois ça renvoie à ce que je pense, c'est-à-dire, le chemin qui mène à l'écriture est étroitement lié à celui de la pensée, lié a faculté que nous avons, tous et chacun, auteurs, de réfléchir, de toujours réfléchir, d'avoir le cerveau en ébullition constante, comme tu le dit si bien dans un texte que j'ai lu l'autre jour (On est bien souvent des insomniaques assidus)

    De toujours tout remettre en question y compris soi-même.
    Qu'est-ce que la vie? c'est une question qu'il me parait normal et essentielle de se poser, mais visiblement c'est lié qu'à une minorité de gens, et j'ai vu ça que chez les gens qui comme toi, moi, et la plupart des gens sur ce réseau social, souffrent du syndrome de l'écriture poussive.

    · Ago almost 4 years ·
    Profil pic jinious copie mini

    jinious_

    • Tandis que certains se posent trop de questions...d'autres ne s'en posent pas assez. Je rêve de me décharger d'un peu de cette ébullition incessante au profit de ceux qui se gavent de propagande primaire...

      · Ago almost 4 years ·
      Img 8710

      metis

    • oui moi aussi j'aimerai parfois cesser de cogiter, gamberger etc, mais ça fait parti d'mon essence.
      Le plus difficile c'est quand mon cerveaux ce met en mode marche, souvent c'est la nuit, évidement sinon ce n'est pas drôle.
      insomniaque quand tu nous tiens.
      Des fois j'aimerai vraiment etre comme ces autres qui ne voient pas, qui regardent, mais qui ne voient pas. La vie serait peut etre plus facile, qui sait? ^^

      · Ago almost 4 years ·
      Profil pic jinious copie mini

      jinious_

    • C'est exactement ça, imbécile heureux comme on dit ...

      · Ago almost 4 years ·
      Img 8710

      metis

  • Hélas :( on peut seulement rêver

    · Ago almost 4 years ·
    Image

    Hyacinthe Viroulaud

  • Tout passe avant la vie. notre obsession la remplir ! C'est tellement juste

    · Ago about 4 years ·
    Image

    Hyacinthe Viroulaud

    • Et nous sommes tellement impuissants face à ce constat...

      · Ago almost 4 years ·
      Img 8710

      metis

Report this text