L'âge d'or

celias

Ballade à travers la campagne à Paris du 15ème arrondissement

En arrivant de son quartier populaire effervescent du 20ème arrondissement, Lala est un peu perdue dans sa nouvelle rue froide et trop calme du sud ouest parisien. 

La voilà qui pédale tranquillement sur son tricycle à batterie, claxonée par les parisiens excédés! 

Pas  de côte terrible à gravir comme rue de Ménilmontant, mais gare aux étourdis traversant le pont Mirabeau et ses feux décalés . Lala s'en fiche, elle a mis pied à terre et admire la Tour Eiffel et sa belle statue de la liberté de l'Ile aux Cygnes, tout en se délestant d'un glaviot.

Elle repart son bibi de travers sur la tête et file le long de l'avenue Emile zola, oblique à droite sur la rue des Entrepreneurs négligeant d'indiquer sa route. Elle arrive Rue Peclet, à peine essoufflée grâce à son tricycle à batterie, qui avance tout seul. Pas de crampe ni d'essoufflement, elle est toute pimpante sur le parvis de la Mairie. Elle est même en avance sur son Rdv. Elle peut répeter son argumentaire et articule toute seule à haute voix :

"Le logement de mes rêves : il existe dans un petite maison coincée dans une impasse derrière le Parc Georges Brassens. Je pourrais même y faire un potager. Elle sera chouette ma maisonnette. Je pourrais circuler direct vers le Parc André Citroën par la petite ceinture. Je serais la mascotte de la rue Olivier de Serre. Les restaurateurs m'offriront des coups à boire !"

Elle est mignonne la petite mamie et son tricycle. Elle attends son conseiller logement, il tarde. Elle a encore le temps de rêvasser. Les joies de déambuler dans son nouveau quartier sans se fatiguer ! Sa petite excursion preférée : le long de la Seine jusqu'à L'Ile Seguin, ou parfois jusqu'à l'Ile Saint Germain, veritable écrin de verdure écoresponsable!

Pi elle ira se relaxer au spa du Forest Ill à l'Aquaboulevard, et reluquer les beaux sportofs ruisselants au  haman.

Coquine maminette, le 15eme sans prise de tête.

Report this text