L'amer

Alice Artaud

Je laisse couler à flots

Des Oh séants de ma bouche

Tu sais que cela sonne faux

Je te mène en bateau mouche


Tu rames dans mes bas-fonds

A bâbord, puis à tribord

Je me sens perdre le Nord

La croisière tourne en rond


Une larme d’encre rouge

Efface mon sobre fard

Je sais que tu en as marre

Tu veux que la coque bouge


Je n’en peux plus je dévoile

L’amer noir me brise l’âme

Médusé, tu fais un pas

Tu vogues par-ci, par-là


D’un air vaguement tragique

Tu t’inclines sur mon épave

Ne sombre pas l’heure est grave

Tu n’entends pas ma réplique


Dévalant le pont enfer

Tu jures que dans un mois

Tu m’attends au Port d’Envers

Pour me revoir allant droit

Report this text