L'Art de la drague.

arthur-roubignolle

L'art de la drague.


En tant qu'ancien matelot sur un dragueur de mines de la Marine Nationale, et célibataire depuis 35 ans, j'ai pas mal de conseils à donner à tous ceux qui ne savent pas draguer et qui se retrouvent toujours seuls le soir devant un cassoulet William-Saurien au lieu d'aller danser au Copacabanana-club en compagnie d'une femme belle, gentille, intelligente et riche...(à moins que vous ne préfériez les femmes moches, méchantes, bêtes et pauvres ?).

Pour ceux qui savent draguer, sautez ce texte, (ça vous changera de sauter ce que je pense...). Mais si vous êtes en panne d'inspiration et que vous avez envie d'innovations, lisez-le quand même...


Première méthode : postez-vous à un angle de rue avec un grand filet à papillons et faites semblant d'attraper des papillons. A moins que l'on ne vous emmène à l'asile avant, une femme s'arrêtera bien pour vous demander, étonnée : « Qu'est-ce que vous faites ? » - Profitez-en pour faire connaissance, dites-lui que vous êtes un spécialiste des papillons urbains et que si ça l'intéresse, vous avez une magnifique collection de papillons (dont certains en provenance direct de la rue de Vaugirard) à lui montrer... La femme, fascinée vous suivra sans problème, en ignorant que le papillon que vous chassiez, c'était elle...


Seconde méthode : peaufinez vos techniques d'approches. Privilégiez l'approche surprenante, exemple : vous arrivez par derrière la femme sans faire de bruit et vous mettez vos mains sur ses yeux en criant « Coucou? Devine qui c'est ! ». Et à moins que l'on ne vous emmène direct au commissariat le plus proche, la femme, surprise, étonnée, vous dira : « ça alors, c'est vous ? Si j' m'y attendais ! »


Troisième méthode : la drague à l'américaine. Son inconvénient majeur est qu'elle ne marche qu'en Amérique, et encore pas partout, seulement dans le Minnesota, l'Oklahoma et la partie sud-ouest du Massachusetts... Vous pouvez cependant la tenter dans une soirée western, ou à Disneyland Marnes la Vallée.

Cette méthode consiste à ne parler qu'avec les mains. Autant dire qu'avec elle, inutile de vouloir commenter la Métaphysique de l'Amour d'Arthur Schopenhauer, on se contentera de choses simples comme « Pfiou, vous avez des formes remarquables ! » (signe facile à faire avec les mains et reconnu universellement).


Sinon, pour draguer efficacement, vous pouvez aussi vous faire des scarifications sur le visage, ça marche pas mal en Amazonie, ou les indiens utilisent ce truc. Les femmes Tupinambas (et même les Yanomani) raffolent de ça, ça les émoustillent grave... Succès assuré ! Et à moins que l'on ne vous emmène aux urgences avant, il y a bien une Yanomani du boulevard de Clichy qui vous tombera dans les bras (scarifiés eux aussi...)


Quatrième méthode : la drague dite « à l'explosif ». Méthode un peu violente j'en conviens mais qui peut vous assurer une bonne pèche. Jetez un bâton de dynamite dans une soirée filles et repêchez ensuite les corps étourdies par l'explosion qui surnagent à la surface de la piscine. (Et à moins que l'on ne vous emmène directement en prison comme terroriste, il y aura bien une femme qui vous dira : « Moi j'aimes l'amour qui fait boum! ».


Dans tous les cas, fuyez les méthodes archi-usées du style « Vous avez du feu », en vous approchant avec votre clope à la bouche, surtout si vous êtes non-fumeur, si la femme a du feu, vous allez tousser à la première bouffée.

Évitez les trucs lourds du style « Bonjour vous habitez chez vos parents ? » ou alors faites-le avec plus d'humour en disant : « Bonjour, vous marinez chez vos harengs ? ».

Évitez les phrases du style : «  Je viens d'arriver dans ta ville, est-ce que tu pourrais m'indiquer le chemin jusqu'à ton appartement? ». Ou encore : « Est-ce que tu crois au coup de foudre au premier regard ou est-ce que je dois repasser ? ». A moins bien sur que vous ne vouliez passer pour le guignol de service...

Cessez d'abord de considérez les femmes comme des poules stupides prêtes à picorer n'importe quel bobard et ça ira mieux...


Les femmes aiment bien être draguées mais avec classe et finesse ! Évitez les phrases directes genre : « Tu baises ! » - C'est du harcèlement sexuel. Mais ne soyez pas naïfs non plus si vous vous promenez au Bois de Boulogne, car là ce sont les femmes qui vous demanderont : « Tu baises ? » - Pas la peine de porter plainte contre elles pour harcèlements sexuel, vous risqueriez d'être déçus...


L'astuce suprème consiste à savoir bien baratiner sans passer justement pour un baratineur. Soyez sincères, authentiques et vrais.

Ne proposez pas tout de suite une partouze chez vous par exemple, il n'est pas certain qu'elle acceptera de faire connaissance tout de suite avec vos amis Pierre, Loulou et Riri, certes des bons vivants qui ne demandent qu'à être connus. (Par contre si c'est elle qui vous propose une partouze, fuyez immédiatement, il ne peut s'agir là que d'une fille de mauvaise vie, et je pense que votre mère ne serait pas d'accord pour que vous ayez une relation de ce genre...)


Bref, faites preuve d'imagination, d'audace, et pensez au cassoulet qui vous attend si vous ne ramenez personne ce soir à la maison...


Quelques lieux idéals pour draguer : juste à l'angle de la rue de Buci et de la rue de Seine. L'emplacement est pas mal, mais souvent déjà occupé par d'autres dragueurs. Y aller de préférence tôt le matin pour être sur d'être le premier.

Les catacombes : endroit chaud et humide, discret, les catacombes sont le lieu idéal pour draguer. On attend cependant assez longtemps avant de rencontrer quelqu'un. A preuve les nombreux squelettes de dragueurs qui sont visiblement restés là un peu trop longtemps à guetter leur proie...


Endroits à déconseiller : les cabinets dentaires, les cabinets d'avocats, les cabinets en général, sauf les cabinets des Galeries La Fayette qui sont très fréquentables bien que n'étant toujours pas mixtes...


Dernier conseil pour les timides ultra-complexés : ne désespérez jamais, il y a toujours une solution : le suicide !


Voilà, allez schuss ! Bonne drague à vous tous... (Et n'oubliez jamais que la drague c'est une drogue ! A consommer avec modération donc...)











  • Je n'ai jamais su draguer les filles et puis c'est un peu comme la chasse à cour, genre, je me la pète, ... non ? je me réfère à Jean Marie Bigard et son lâché de salopes mais c'est une fiction, ... non ? :o) Et puis, avec leur "balance ton porc" vomieux maintenant repérer une meute et laisser venir à nous les femelles en manque lol.

    · Il y a 3 mois ·
    Gaston

    daniel-m

  • La c'est du lourd:) pas certaine que les méthodes employées soient les plus efficaces..sacré Arthur..tu nous feras toujours rire :)

    · Il y a 3 mois ·
    W

    marielesmots

    • Oui j'suis pas sur que ce soit vraiment efficaces comme méthodes...m'enfin!

      · Il y a 3 mois ·
      P1000170 195

      arthur-roubignolle

  • « Est-ce que tu crois au coup de foudre au premier regard ou est-ce que je dois repasser ? » Bien que tu l’es placé dans les approches à éviter, je la trouve subtile et je vais oser la tenter sur la concierge revêche du bâtiment en vis-à-vis de ma superbe propriété avec étang et nains de jardin, on verra bien si ça le fait. :o))

    · Il y a 3 mois ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

    • Avec les concierges, faut pas s' emmerd...un p'tit billet pour les étrennes et tu les emballes toutes!

      · Il y a 3 mois ·
      P1000170 195

      arthur-roubignolle

    • Oh, non ! Mon Dieu,, pas ça, non ! ;o))

      · Il y a 3 mois ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Aussi, quelle idée de leur offrir un présent ! Ta présence ne leur suffirait-elle pas ? A ce propos je cherche une idée cadeau pour l’anniversaire de ma Tendre qui est dépassé depuis deux mois. Je suis preneur. :o))

      · Il y a 3 mois ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • PS. Evitez les rasoirs, les épilateurs ou autres, ma tendre n’est pas concierge. :o))

      · Il y a 3 mois ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

Signaler ce texte