Le Labyrinthe d'Urek

Julie Barant

Conte destiné au concours Lunii Un garçon Un labyrinthe Un apprenti magicien Un robot avec un coeur (Version courte du conte)

Dans le monde de Topia, il y avait le Royaume de Sehrli et le Pays de Elm.


Sehrli était un royaume magique, composé de milliers de villages étranges. Tout le monde pratiquait la magie.

Elm était un pays très scientifique. On avait construit des milliers de machines.

Les habitants de Sehrli trouvaient ceux de Elm bien trop ennuyeux, et les habitants de Elm, eux, prenaient ceux de Sehrli pour des fous.

Entre Elm et Sehrli, s'étendait le Labyrinthe, qui n'appartenait à personne et d'où personne n'était jamais revenu.


Max était un petit garçon qui vivait à Elm. Mais en secret, il rêvait d'aller à Sehrli. Il avait envie d'aventures, et ils adorait raconter des histoires. Mais ici, dans la capitale de Elm, dès qu'il parlait de ça, on se moquait de lui.


Un jour, Max en eut marre, et partit.

Il marcha droit en direction de Sehrli. Au bout d'un moment, il arriva devant le Labyrinthe. Il prit son courage à deux mains et avança le plus vite possible, sans regarder devant lui.

Quand il releva la tête, il aperçu un autre petit garçon. Il lui proposa de s'arrêter avec lui pour pique-niquer.

Ils passèrent le repas à discuter et à raconter comment ils en étaient arrivés là. Le garçon s'appelait Lux, et il venait de Sehrli. Il avait, comme Max, décidé de se sauver pour aller vivre de l'autre côté du monde. Même si la vie à Sehrli paraissait merveilleuse, elle était très fatigante. En plus, si l'on ne connaissait pas bien la magie, tout le monde se moquait, et il n'était qu'un petit apprenti magicien.

Les deux garçons décidèrent que ni Sehrli, ni Elm n'étaient des villes intéressantes, et qu'ils allaient plutôt essayer de vivre ailleurs. Ils entrèrent dans le Labyrinthe.


Grâce à ses machines, Max trouva quel chemin les conduisait au centre. Puis quand la nuit tomba, Lux utilisa sa magie pour créer de la lumière. Au bout d'un moment, ils arrivèrent devant une porte. Il y avait une serrure étrange, et une inscription au dessus.

“L'un ne va pas sans l'autre.”

Max essaya d'ouvrir avec l'une de ses petites machines, puis Lux lança un sort à son tour. Ils eurent une idée : Lux lança un sort sur la machine de Max, et celui-ci l'utilisa sur la serrure. La porte s'ouvrit devant eux.


Au centre du Labyrinthe, vivaient quelques personnes. Ces gens s'étaient enfuis de Sehrli ou de Elm, eux aussi. Ils voulaient vivre une vie avec la science et la magie, et ne se passer ni de l'un, ni de l'autre. Pour venir ici, il fallait passer l'épreuve de la porte et utiliser la science et la magie en même temps.


Max et Lux décidèrent de rester vivre ici. Mais c'était injuste que si peu de monde connaissent le centre du Labyrinthe. Alors Max créa un petit robot, qui pouvait retrouver son chemin n'importe où. Lux lança le plus gros sort qu'il avait appris en tant qu'apprenti sorcier, et il donna un coeur au robot. Ils l'appelèrent Urek. Pendant quelques temps, ils gardèrent Urek, lui racontant des histoires de leurs deux pays, et comment ils étaient arrivés ici. Et un jour, ils laissèrent le petit robot partir.


Urek voyagea dans tout Topia. Quand il revint Max et Lux furent très surpris : le robot était suivi ! Ces gens expliquèrent aux garçons que Sehlri et Elm avaient été changées par les histoires de Urek. Désormais, le monde entier de Topia allait vivre ensemble, et plus personne ne serait obligé de choisir entre la science et la magie.


Le Labyrinthe fût bientôt ouvert à tous, et Max et Lux vécurent heureux, voyageant à travers Topia avec Urek, pour découvrir ce monde qui avait enfin changé.

Report this text