Le Mug

redstars

C'est comme si tout se fracassait la gueule en ce moment. Un peu comme mon mug, hier.


(Oui, mon mug. C'est toujours le seul objet auquel on tient qui, malgré le soin qu'on lui procure, malgré les attentions, finit irrémédiablement en miettes quelque part, qui plus est au moment où l'on s'y attend le moins.

C'était le soir de mes vingt ans.

J'étais en clinique psychiatrique, et j'avais encore moins envie de sortir de ma chambre qu'à l'habitude. Je boudais, parce que le soir de nos vingt ans, on est censé faire la fête, on est censé avoir des amis, on est censé... être heureux. Je ne faisais pas la fête, mes amis étaient partis, et je n'étais pas heureuse. Donc je boudais.

On a frappé à ma porte, j'ai supposé que ce n'était personne avec quelque blouse blanche : eux ils entrent sans frapper, en se foutant bien qu'on soit à poil, ou qu'on aie envie d'être un peu seul.

J'ai fini par ouvrir, et un petit groupe de patients-amis étaient là, timides, avec des petits cadeaux et ont chantonné, maladroits, adorables. Ça m'a fait aussi mal que bien. Parce que tant de gens qu'on connait bien oublient souvent les anniversaires. Eux, ils ne me connaissaient pas tant que ça, je ne les connaissais pas tant que ça, on avait dû me demander la date de mon anniversaire, j'avais dû l'énoncer d'une voix pâle, et ils l'avaient retenue, putain, et ils avaient acheté de petits cadeaux, putain, et ils étaient venus me voir... putain.

Non pas que ça me tienne à cœur, les anniversaires. J'ai même déjà oublié le mien, le jour en question. Mais c'est comme ça. Ça m'avait bouleversée.

Ce mug artistique était un des petits cadeaux. Et même si je n'ai plus aucun contact avec eux, leurs visages sont toujours gravés dans mon esprit, malgré leurs traits flous et les détails manquants. Alors j'en prenais soin, de ce mug. Je le posais toujours au centre de la table, pour pas qu'il tombe. Je le lavais mais ne le posais pas avec le reste de la vaisselle propre : on ne sait jamais.

Et hier, je sais pas ce qui s'est passé. Il s'est fracassé la gueule, il est tombé, comme ça, sans crier gare. Quand je l'ai vu en morceaux par terre, j'ai bien cru que j'allais chialer comme une gamine. Mais non, je suis restée plusieurs minutes là, plantée dans la cuisine, comme si y'avait un cadavre à mes pieds.

Ce matin, j'ai ramassé les morceaux, je les ai placés dans une barquette en plastique contenant à l'origine de la crème glacée, que j'ai refermée et rangée dans un coin. C'est con, mais je pouvais pas les jeter.

Voilà, c'était ça, mon mug. )


Et bon, la vie, en ce moment -ou plutôt : ma vie-, c'est comme ce mug.

J'ai l'impression qu'elle explose en morceaux.

  • Je l'ai relu plusieurs fois, il est vraiment très fort et semble honnête.
    Il est vrai qu'il y a toujours des objets qui en disent plus que le reste, ton texte me rappel aux miens.
    Bonne continuation, au plaisir de te lire à nouveau.

    · Ago almost 6 years ·
    Img022

    slive

    • Pareillement.
      Du reste, tu peux ôter le "semble" avant honnête :)
      A bientôt sur WlW !

      · Ago almost 6 years ·
      Zt245dd

      redstars

  • salut j'étais pressée de te lire. C'est toujours la fluidité et la sincérité et pas forcément le sourire du bonheur hélas. Moi c'était le contraire j'ai adoré ma jeunesse mais maintenant je suis comme toi à cette période sans grande envie de vivre ma vieillesse.

    · Ago almost 6 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

    • Je comprends, même si nos cas sont différents. J'ai prévu de te lire aussi cet aprèm, mais j'ai tant de textes à lire que je me perds. A bientôt de par nos mots, et bonne journée.
      A bientôt !

      · Ago almost 6 years ·
      Zt245dd

      redstars

  • La vie, même en morceaux, reste la vie.
    Et méa culpa au nom des blouses blanches, c'est vrai, malheureusement, qu'on oublie souvent de frapper avant d'entrer.

    · Ago almost 6 years ·
    Courte

    lilii

    • *sourire*
      A l'occasion, si tu le souhaites, j'aimerais bien te connaître outre de par tes écrits. Donc si un jour l'envie te prend : écris-moi !

      · Ago almost 6 years ·
      Zt245dd

      redstars

    • ça marche (:

      · Ago almost 6 years ·
      Courte

      lilii

Report this text