Le poirier

Hervé Lénervé

- J'te r'ssere un coup, René ?

- J'dit pas non, Marcel ! Ca ne se refuse pas, même en faisant le poirier.

- Quoi, le poirier ?

- Oui, le poirier. Car, moi, je fais le poirier et je ne vois pas pourquoi je refuserais un coup, quand je fais le poirier.

- Parce que tu ne pourrais pas boire, la tête en bas. Vieux snock !

- Détrompes toi, je me suis entrainé. Ca fonctionne avec un tuyau. Vieux débris !

- Bon, admettons, mais il y a bien des moments, où tu ne fais pas le poirier, comme en ce moment ?

- Bien sûr. J'arrive aussi à boire un coup sans faire le poirier, je suis ambidextre.

- C'est pas pour les mains, ça ?

- Ah, non, je n'ai jamais dit que je n'utilisais pas les mains pour boire un coup.

- C'est vrai. Mais on va s'arrêter là pour aujourd'hui, car ça part en vrille.

Quand on arrive en vrille... « Nous, tout ce qu'on veut c'est être heureux avant d'être vieux. On n'a pas le temps d'attendre 30 ans... » (Pas de chance Balavoine est mort à 34 ans.)

Report this text