Le respect à l'irlandaise

Mini Pouce

Nous voilà nous les français arrivant avec nos gros sabots dans cette classe peuplée d’étrangers enfin plutôt d’Irlandais. Il ne nous aura pas fallut longtemps pour nous faire remarquer et surtout pour qu’on nous explique que « parler comme ça toutes les 5mins pendant un cours c’est irrespectueux ! »

Alors allons y parlons un peu de respect, parce que moi qui pensais que le respect était une notion universelle, apparemment je me suis trompée et surtout on m’a leurré, à croire qu’on peut voyager jusqu’à trouver celle qui nous arrange !

C’est donc peu de temps après et encore un peu frustré de ce nouvel interdit que nous commençons à comprendre comment se déroule les cours chez les Irlandais ! D’abord c’est « open door », et oui ici on entre et on sort comme dans un moulin, on essaye seulement de ne pas trop claquer la porte pendant que le professeur parle, et puis si c’est entre deux phrases, alors là il n’y aucun problème on peut faire du bruit.

Après comme vous devez le savoir, il n’y a pas vraiment d’heure fixe pour manger, et comme me l’a expliqué ma colocataire, on mange quand on a faim, donc forcément si on a faim pendant le cours il n’y a aucune raison de ne pas sortir son pique-nique, alors là c’est le concerto qui commence, entre les bruits de bouches et les « slurps » de la tasse de thé on se croirait dans une cantine !

Mais n’allez pas croire que le respect s’arrête là ! Il ne faut surtout pas avoir l’impolitesse de ne pas décrocher son téléphone, peu importe le moment on n’oserait pas vexer son correspondant, il est forcément préférable de décrocher en plein cours et de sortir en claquant la porte entre deux répliques du pauvre professeur.

Non après tout c’est vrai il faut s’habituer aux coutumes du pays qui nous accueille, on ne veut pas être trop vulgaire, alors promis je vais tellement m’empiffrer en cours, et mon téléphone sonnera si souvent que je n’aurai pas le temps de papoter, et donc de les déranger !

De toute façon les journées de cours ne sont pas très longue, on ne commence jamais trop tôt et on ne finit jamais après 17h30, après c’est aussi un manque de respect pour les pubs qui commencent à accueillir leurs premiers clients. Vous savez c’est encore cette histoire de complot irlandais, ils se sont arrangés pour fermer les magasins et finir le travail assez tôt pour qu’on puisse tous se réunir autour d’une bonne Guinness et là croyez moi… le respect on n’en entend plus parler, la seule chose qu’on entend se sont des cris, surtout après leæ 3ème verre.

Report this text