Le temps et la saison.

austylonoir

C'est que le temps et la saison,


font de l'homme que je suis,


– entre cœur et raison,


et feux et pluies,


et mers et déserts –


font de moi l'étranger,


d'une terre sans lisière,


comme un calme dérangé,


un albatros de Baudelaire ;


en intrus parmi les miens,


– les artisans de la prose –


chez qui le mal et le bien,


font une étrange osmose,


où l'un et l'autre se confondent,


dans des desseins de beauté,


où le vice abonde,


en laideurs frelatées,


où la vérité sacrifiée,


sur l'autel des passions,


des désirs déifiés,


et des folles pulsions,


peine à trouver sa lumière,


sa lampe, sa guidée,


sa nature première,


dans le pur des idées,


là où l'Unique et Le Seul,


a royaume sans vassal.

  • La poésie dissout le conflit du dedans et du dehors, du mensonge et de la vérité. Elle est à la fois recours au langage et présomption du silence : elle donne à voir pour articuler et révéler ce que les choses savent les unes des autres et ce que nous ignorions d'elles. Et elle est faite par tous. Non par un. Pour l'équilibre et le vertige, merci.

    · Ago over 3 years ·
    Vie1

    thib

  • Magnifique poème ... qui nous rappelle la difficulté à trouver la , sa Vérité. Merci !

    · Ago over 3 years ·
    Oeil

    anne-onyme

Report this text